Dans l'actualité récente

Vidéo insolite : Il inscrit le but contre son camp le plus ridicule de l’histoire en félicitant son gardien

Voir le site Téléfoot

But gag
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2017-01-26T17:01:06.402Z, mis à jour 2017-01-26T17:05:53.602Z

En voulant féliciter son gardien d’avoir arrêté un penalty, ce joueur ne se doutait certainement pas qu’il allait être à l’origine du but contre son camp le plus ridicule de l’histoire…

La vie est cruelle. La meilleure des intentions peut parfois être source de désillusion. Alors que son gardien de but venait d’arrêter un penalty, ce joueur n’imaginait pas qu’il allait commettre l’irréparable.

Le Fastfoot du 22 janvier :


Une joie trop débordante

La scène se déroule dans les méandres du football turc. Elle met aux prises l’équipe réserve de Gaziantepspor (deuxième division), à celle de Goztepe. Alors que le tableau des scores affichait 1-1, la première équipe concède un penalty. L’adversaire tire mollement, quasiment au milieu de la cage. Yunus Emre Yilmaz plonge tranquillement et capte le cuir. Une parade qui devait logiquement tenir la parité du score et entretenir l'espoir d'une victoire.

Mais il est parfois des joies excessives. Tout content, Riza Efendioglu se dirige vers son gardien pour le féliciter. Il lui saute alors au cou sans se soucier du ballon. Le portier plie sous le poids de son coéquipier et voit le ballon lui échapper dangereusement des mains. Il retombe malheureusement sur sa cuisse et finit sa course au fond de ses propres filets.


Un scénario cruel

Avec une seule victoire lors de ses 12 derniers matches à l’extérieur, l’équipe réserve de Gaziantepspor avait enfin l’occasion de renouer avec le succès. A 1-1, le club visiteur avait bons espoirs de ramener trois précieux points dans la course au maintien. Mais ce coup du sort en a décidé autrement. Le joueur en question et le gardien n’ont d’ailleurs pas porté réclamation auprès de l’arbitre. Si les règles interdisent aux joueurs adverses d’entrer en contact avec le gardien quand il possède le cuir entre ses gants, rien n’empêche ses coéquipiers de lui sauter au cou.

Mercredi noir pour les gardiens

Si le gardien de l’équipe réserve de Gaziantepspor n’est pas directement fautif sur ce but casquette, un autre portier a vécu l’enfer ce mercredi soir. Alors que l’AS Nancy accrochait l’AS Monaco en demi-finale de la Coupe de la Ligue, Guy Roland Ndy Assembe s’est rendu coupable d’une vilaine boulette. Après un début de match convaincant, le Camerounais se troue sur le rebond d’une balle quelconque. Il saute mais ne parvient pas à effleurer le ballon, qui lui file entre les doigts. Bien placé, Falcao en profite et marque le seul but de la rencontre. Les Lorrains sont ainsi éliminés de la Coupe de la Ligue. L’ASM affrontera le PSG en finale.