Dans l'actualité récente

Vidéo : Morata élimine cinq joueurs du Bayern Munich, Cuadrado termine en beauté

Voir le site Téléfoot

Juan Cuadrado   Juventus Turin Bayern Munich
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2016-03-17T08:36:27.871Z, mis à jour 2016-04-01T09:25:03.590Z

Face au Bayern Munich, il n’a manqué d’un rien pour que la Juventus Turin accède aux quarts de finale de la Ligue des Champions. Tout avait bien commencé pour la Vieille Dame avec un but magnifique de Juan Cuadrado…

Le football est parfois un sport cruel, et ce n’est pas la Juventus Turin qui affirmera le contraire. Après avoir arraché le match nul 2-2 à domicile face au Bayern Munich lors du match aller des huitièmes de finale de la Ligue des Champions, la bande à Max Allegri se déplaçait mercredi soir à l’Allianz Arena pour y jouer son va-tout.

Morata-Cuadrado, les magnifiques

Dès l’entame de match, les Turinois acculent les joueurs du Bayern Munich. Les protégés de Pep Guardiola prennent l’eau et malgré une possession record, ne parviennent pas à faire vaciller les Italiens. Dès la sixième minute de jeu, Paul Pogba ouvre le score d’une frappe bien placée. Les Bianconeri continuent d’attaquer avec leur arme favorite, le contre. 


A la 28ème minute de jeu, Alvaro Morata part de sa propre moitié de terrain et s’embarque dans un rush solitaire. Il élimine quatre adversaires avant de délivrer une passe magistrale à Juan Cuadrado. Le Colombien se joue de la défense adverse et trompe Manuel Neuer d’une frappe pleine de sang-froid.

Le Bayern Munich revient de l’enfer

Peu à peu, la Juventus Turin baisse le pied et se contente de défendre. Avant le dernier quart d’heure, Alvaro Morata cède sa place à Mario Mandzukic, Kinglsey Coman remplace Xabi Alonso. Le tournant du match. A la 73ème minute de jeu, Douglas Costa centre pour Robert Lewandowski. Le Polonais ne se fait pas prier et trompe Gianluigi Buffon. Au bout du temps additionnel, Thomas Müller, jusque-là invisible, égalise sur un centre de Kinglsey Coman. Le Bayern Munich arrache alors la prolongation.

Un scénario cruel pour la Juventus

Pep Guardiola réussit son coaching et lors de la prolongation, deux entrants crucifient la Juventus Turin. D’abord Thiago Alcantara puis Kingsley Coman. 4-2, le match est bouclé, les Allemands accèdent aux quarts de finale. Les Bianconeri pourront longtemps ruminer le but injustement refusé à Alvaro Morata à la 22ème minute, pour un hors-jeu inexistant…