VIDEO – PSG : La passe décisive de Di Maria contre Monaco

Voir le site Téléfoot

Angel di Maria - PSG
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2015-08-31T08:10:19.381Z, mis à jour 2015-08-31T10:06:55.478Z

Pour son premier match officiel sous le maillot du PSG, Angel Di Maria a déjà débloqué son compteur de passes décisives. Une ouverture parfaite pour le troisième but d’Ezequiel Lavezzi qui annonce de très belles promesses dans l’entente offensive. Avec Angel di Mari, le PSG rêve vraiment plus grand.

Sa présence sur le banc de touche face à Monaco au coup d’envoi en avait déçu certains qui espéraient le voir sur le terrain dès le début du match. Angel Di Maria a finalement foulé la pelouse du stade Louis II à partir de la 66e minute sous les applaudissements nourris des supporters parisiens et sans doute aussi d’une partie du public monégasque, heureux de voir des joueurs de ce niveau rejoindre la Ligue 1. En moins d’une demi-heure, il a déjà fait forte impression.


Quelle ouverture !

Sur son premier ballon touché, Angel Di Maria a failli se rendre décisif. D’un centre parfait, côté droit, il trouvait Edinson Cavani dans la surface. Mais la tête de l’attaquant uruguayen atterrissait directement dans les bras de Subasic. Ce n’était que partie remise puisqu’un quart d’heure plus tard, alors que le PSG menait 2-0 grâce à un doublé de Cavani, Di Maria lançait en profondeur Ezequiel Lavezzi d’une merveille de passe depuis le camp parisien. La suite de l’action était tout aussi belle avec une finition  de l’ancien joueur de Naples et ami en sélection de Di Maria. La nouvelle recrue du PSG ne manquait pas d’être chaleureusement félicitée par tous ses partenaires pour son offrande.


VIDEO - VOIR LA PASSE DÉCISIVE D’ANGEL DI MARIA POUR LAVEZZI (à partir de 2'04) 


« Il va devenir un élément essentiel »

A l’issue de la rencontre, le néo-parisien a exprimé sa joie de réussir son premier match avec le PSG. « Je suis content, on a gagné un match très difficile, précisait-il au micro de Canal +. L’an passé, le PSG a réalisé une grande saison, on va essayer de refaire la même chose cette saison et de réaliser une bonne performance en Ligue des champions. Avec du travail et un peu de chance, on peut y arriver. » Un enthousiasme que partageait Laurent Blanc, avec un peu plus de mesure, même si l’entraîneur parisien n’avait aucun doute sur les futures responsabilités de l’Argentin : « Angel va […] devenir un élément essentiel ».


Des promesses pour la suite

En attendant sa première titularisation qui pourrait avoir lieu après la trêve internationale lors de la réception de Bordeaux le 11 septembre, Angel Di Maria laisse entrevoir que son adaptation au jeu du PSG ne sera pas des plus compliquées. Avec Di Maria, Cavani et Ibrahimovic, le PSG dispose d’un trident offensif de très grand niveau. Pas aussi impressionnant que le MSN (Messi-Suarez-Neymar) du Barça ou la BBC (Benzema-Bale-Cristiano) du Real Madrid mais capable de porter les espoirs européens du PSG en C1. D’autant plus lorsque les remplaçants se nomment Lucas, Pastore et Lavezzi…


Les ambitions en Ligue des champions pourraient être favorisées par cette entame idéale en championnat et l’avance que les Parisiens commencent déjà à posséder sur leurs principaux concurrents.

Après son expérience ratée à MU, Angel Di Maria est bien parti pour conquérir les coeurs parisiens :