Dans l'actualité récente

VIDEO Real-Barça : l'époque où Luis Enrique détestait Barcelone

Voir le site Téléfoot

Luis-Enrique-Real-Madrid
Par La REDACTION|Ecrit pour TF1|2014-10-24T20:52:00.000Z, mis à jour 2014-10-24T21:53:52.000Z

Il fut un temps, avant de devenir joueur, capitaine, puis entraîneur du Barça, Luis Enrique porta les couleurs du Real Madrid. Et à l'époque, marquer contre Barcelone était pour lui une joie immense...

L'actuel entraîneur du FC Barcelone vit son premier Clasico ce samedi, mais connaît très bien ce choc pour y avoir participé à de multiples reprises et même marqué, sous les deux maillots ! Luis Enrique a en effet défendu les couleurs du Real Madrid de 1992 à 1996, avant de faire les beaux jours du rival catalan de 1996 jusqu'à sa retraite de joueur en 2004. Autant dire que le natif des Asturies, qui a effectué ses débuts professionnels au Sporting Gijon (1989-1992), sait parfaitement ce que représente ce match pas comme les autres. Le journal AS a diffusé sur son site une vidéo qui rappelle à tous à quel point Luis Enrique fut impliqué au Real, avec ce but marqué contre le Barça lors de la saison 1994-1995 :

>>> LA JOIE DE LUIS ENRIQUE BUTEUR CONTRE LE BARCA (vidéo)

La célébration intense d'un vrai Madrilène
Lors de ce match joué au stade Santiago Bernabeu en janvier 1995, le Real Madrid de Luis Enrique inflige au Baça une « manita » (5-0). Et le joueur madrilène marque là le quatrième but de son équipe. Tout à sa joie, il montre fièrement l'écusson du club aux socios Merengue, à l'évidence ravi d'avoir enfoncé un peu plus l'ennemi intime catalan.

Luis Enrique s'est bien rattrapé par la suite
Mais en football, les choses vont très vite. Et les années suivantes, Luis Enrique allait largement se racheter aux yeux des supporters du FC Barcelone en prenant un malin plaisir à marquer de nombreuses fois sous les couleurs Blaugrana à Santiago Bernabeu. Ce joueur extrêmement polyvalent est même devenu un emblème du Barça, portant le brassard de capitaine.

Les images de cette vidéo datent vraiment d'une autre époque...