Avec ou sans Vieira ?

Voir le site Téléfoot

Avec ou sans Vieira ?
Par DPPI|Ecrit pour TF1|2009-08-27T08:15:07.000Z, mis à jour 2009-08-27T08:15:07.000Z

La présence ou non de Patrick Vieira constitue la principale interrogation avant la divulgation par le sélectionneur Raymond Domenech de la liste des joueurs pour les matches cruciaux de la France contre la Roumanie et la Serbie en éliminatoires du Mondial 2010. Réponse à 14 heures.

Avec ou sans capitaine Vieira ? Telle est la question. Alors que l'équipe de France joue son avenir avec deux rencontres face à la Roumanie (5 septembre) et en Serbie (9 septembre), Raymond Domenech va-t-il convoquer Patrick Vieira ? Le joueur de l'Inter Milan, qui a décidé de rester une saison de plus au sein du club lombard, a envoyé quelques signaux rassurants dimanche en étant titularisé contre Bari (1-1) lors de la première journée de Serie A. "Patrick a fait une bonne première période, je l'ai remplacé (à la mi-temps, ndlr) parce que j'ai changé de système", a même déclaré son entraîneur José Mourinho.


Mais ces quarante-cinq minutes seront-elles suffisantes aux yeux de Domenech qui a besoin de joueurs en pleine possession de leurs moyens avant deux rendez-vous capitaux pour le destin des Bleus ? "Il faut qu'il joue", avait indiqué le technicien français pour expliquer la non-convocation de Vieira pour le déplacement aux Féroé (victoire 1-0), le 12 août. Or le milieu de terrain français ne possède aucune garantie de la part de Mourinho qui a encore indiqué samedi qu'il ne pouvait pas lui "promettre un poste de titulaire" malgré l'indisponibilité de Cambiasso.


Avec ou sans Vieira ?

Domenech peut donc très bien se passer de ses services et ressortir de sa poche la carte Diaby (2 sélections). Le Gunner est en pleine forme en ce début de saison (2 buts en Premier League) et son profil pourrait redynamiser un entrejeu français qui manque cruellement d'impact vers l'avant. Le Marseillais Benoît Cheyrou, jamais appelé, est également une belle option.


Encore une surprise ?


Le sélectionneur a en tout cas prouvé il y a trois semaines qu'il ne comptait plus faire de cadeaux à Vieira malgré ses états de service et ses 107 sélections, son dernier passage en équipe de France ayant été catastrophique (France-Nigeria, le 2 juin). C'est tout le contraire de Ribéry, qui avait disputé les 25 dernières minutes contre les Féroé après avoir à peine repris l'entraînement avec le Bayern Munich à la suite de sa blessure au genou gauche.


Même privé de temps de jeu conséquent depuis le début de la saison (sa dernière titularisation en match officiel remonte au 23 mai) et malgré une petite rechute (adducteurs), Ribéry est incontournable et son absence pour les deux chocs face aux Roumains et Serbes paraît inconcevable. Thierry Henry, forfait lors des trois dernières sorties de l'équipe de France, est également opérationnel après avoir joué sans problèmes les deux rencontres de la Supercoupe d'Espagne contre l'Athletic Bilbao.


Pour le reste de sa liste, Raymond Domenech pourrait rappeler en défense un Jean-Alain Boumsong qui s'est découvert des talents cachés de buteur après sa magnifique talonnade avec Lyon contre Auxerre, samedi. Mais des surprises ne sont jamais à exclure avec le patron des Bleus. Reverra-t-on Moussa Sissoko, venu prendre l'air aux Féroé sans même figurer sur la feuille de match ? Luyindula, appelé pour les deux matches contre la Lituanie en mars et avril et buteur avec le Paris SG samedi, aura-t-il une nouvelle chance? Gomis (2 buts en 4 sélections), remis en selle à Lyon, peut-il être de nouveau convoqué, un an après son Euro calamiteux? Même dans une liste élargie à 23 éléments, les places paraissent de plus en plus chères, surtout en attaque depuis l'arrivée de Gignac.