Vieira croit en Vieira

Voir le site Téléfoot

Vieira, le coup d'arrêt
Par Eurosport|Ecrit pour TF1|2010-04-19T09:33:00.000Z, mis à jour 2010-04-19T09:33:00.000Z

Patrick Vieira a encore défendu son cas pour l'équipe de France et le Mondial 2010. "Je sélectionnerais Patrick Vieira sans aucun problème", a lancé le milieu de terrain de Manchester City, qui avance ses arguments.

Patrick Vieira est en campagne. Et il croit en ses chances. Alors, il le dit haut et fort dès qu'un micro se présente. Sur le plateau de Canal +, le "Long" n'est pas passé par quatre chemins quand il a été interrogé quant à ses chances d'être retenu pour la Coupe du monde 2010 avec les Bleus. "Oui, bien sûr, je sélectionnerais Patrick Vieira sans aucun problème. Par rapport à son expérience, à la détermination qu'il peut avoir et par rapport à ce qu'il peut apporter à l'équipe de France, je le sélectionnerais", a déclaré le milieu de terrain de Manchester City avec le sourire aux lèvres.


Patrick Vieira n'est pas à la première sortie de ce genre. En novembre dernier, l'ancien joueur de l'Inter Milan avait déjà fait parler de lui. "Je sais qu'à mon poste, il n'y a pas meilleur que moi en France à l'heure actuelle. Cela peut paraître prétentieux mais j'en suis persuadé", avait lancé dans L'Equipe le grand Pat aux 107 sélections sous le maillot bleu. Un appel du pied avec une légère dose d'amertume qui n'était pas passé inaperçue. Mais Domenech n'a toujours pas fait appel à lui. La faute aux blessures et à son manque de matches.


"Je vais y croire jusqu'au bout"


Depuis quelques semaines, Patrick Vieira enchaîne enfin les rencontres avec Manchester City qu'il a rejoint cet hiver pour réussir à décrocher son billet pour l'Afrique du Sud. L'ancien capitaine d'Arsenal vient de jouer son cinquième match de suite. Son deuxième de rang en tant que titulaire. Et contre Burnley ce week-end, il a signé une prestation convaincante et a même trouvé les chemins des filets. Alors, il y croit encore un peu plus.


"Il reste encore quelques mois et tout peut se passer. Je vais y croire jusqu'au bout, jusqu'au 11 (mai, date de l'annonce de la liste des 23 ndlr). Il n'y a pas de raison qu'il (Domenech, ndlr) ne change pas sa façon de penser. Ce qui est sûr, c'est que je me donnerai toutes les chances d'y aller. Si je n'y suis pas, ce sera une déception", a avoué Vieira, qui espère bien être sur le terrain pour aider l'équipe de France en Afrique et joue sur la corde sensible : le passé commun. "L'entraîneur me connaît très bien, il sait de quoi je suis capable, il sait qu'il va y avoir une grosse préparation avant la Coupe du Monde et que si je travaille, pourquoi pas. En 2006, je n'étais pas mieux que je suis maintenant, mais la préparation m'avait permis de faire une belle Coupe du Monde". Sa campagne va-t-elle porter ses fruits ? Réponse le 11 mai prochain…