Vieira, le sens du timing

Voir le site Téléfoot

Vieira, le coup d'arrêt
Par Eurosport|Ecrit pour TF1|2010-05-07T16:47:05.000Z, mis à jour 2010-05-07T16:47:05.000Z

A quelques jours de l'annonce de Raymond Domenech, Patrick Vieira s'est mis en évidence avec Manchester City. Le milieu de terrain a démontré qu'il était sur la bonne voie. Il lui reste deux matches pour convaincre définitivement le sélectionneur des Bleus de l'emmener en Afrique du Sud.

Patrick Vieira est-il en train de gagner sa course contre la montre ? L'international français a en tout cas le sens du timing. A dix jours de l'annonce de la liste des 23 Bleus pour la Coupe du monde 2010, le Long a envoyé un signal fort à Raymond Domenech. Très présent dans l'animation offensive, plus tranchant dans ses interventions, il a signé une performance très remarquée face à Aston Villa (3-1). Sa meilleure depuis son arrivée à Manchester City. Cerise sur le gâteau : Pierre Mankowski, l’adjoint du sélectionneur de l’équipe de France, était en tribunes…


Sa prestation ne serait de toute manière pas passée inaperçue. Les journaux anglais, qui ne lui ont pas toujours fait de cadeaux depuis son retour en Premier League cet hiver, ont tous souligné sa montée en puissance. "Vieira est devenu un joueur clef de Manchester City”, s'emballe ainsi le Daily Express. "Il apporte son expérience et son intelligence au moment où il faut", ajoute le Manchester Evening News. Roberto Mancini, son entraîneur, n'est pas en reste : "Il a été fantastique contre Aston Villa. Il dispose d'une expérience formidable. Quand il est arrivé, il avait de nombreux problèmes. Mais désormais, je pense qu'il a le temps pour gagner sa place pour le Mondial".


Mancini : "Il a été fantastique"


Raymond Domenech aura-t-il entendu le message ? Rien de moins sûr. Les performances du milieu de terrain avant sa sortie contre Aston Villa ne plaidaient pas vraiment en sa faveur. Contrarié par les blessures à répétition et sanctionné de trois matches de suspension après un vilain geste, Vieira, revenu dans le Royaume pour retrouver sa place chez les Bleus, n'avait pas encore trouvé son rythme. Son manque d'impact était même parfois criant à l'image de sa prestation face à Arsenal où il avait souffert contre Abou Diaby and co. Depuis quelques semaines, il enchaîne toutefois enfin les matches. Et samedi, s'il a joué l'intégralité de la rencontre, il a surtout démontré qu'il était peut-être sur le bon chemin. Mais ce n’est qu’un match… Il faut maintenant confirmer.


Pour convaincre Domenech de l'emmener dans ses bagages en Afrique du Sud, Vieira dispose encore de deux rencontres. Deux matches où il devra démontrer qu'il est bien de retour. Et ça tombe bien l'enjeu sera également au rendez-vous. Mercredi, l’ancien Gunner sera ainsi sous les feux des projecteurs lors d'un très alléchant Manchester City-Tottenham. Un duel clef pour la quatrième place, qualificative pour la Ligue des Champions, que les Citizens doivent absolument gagner pour reprendre la main. "C'est l'un des matches les plus importants de ma carrière", prévient le Français dans le Manchester Evening News. "Ce serait formidable de les battre. Je risque de recevoir un accueil particulier de leurs supporters mais si nous gagnons, ce sera parfait pour moi ", lâche un Vieira remonté comme un pendule. Ça tombe bien : l'heure tourne...