Dans l'actualité récente

Villareal - FC Barcelone : le Barça se révolte

Voir le site Téléfoot

error
Par François Touminet|Ecrit pour TF1|2014-04-27T20:12:00.000Z, mis à jour 2014-04-27T22:06:33.000Z

Secoués par la disparition de leur ancien coach Tito Vilanova il y a deux jours, les Barcelonais ont vacillé ce dimanche soir à Villareal. Encore menés 2 à 0 à la 65e minute, ils ont signé un incroyable retournement de situation (2-3). Le Barça préserve du coup ses chances d'être sacré champion d'Espagne.

Deux jours après le décès de Tito Vilanova, Barcelone s'est imposé 3-2 à Villarreal après avoir été mené 0-2. Le Barça s'accroche aux basques de l'Atlético dans la course au titre.


Tito Vilanova dans tous les coeurs

L'hommage fut à la hauteur du respect et de l'admiration qu'avait inspiré Tito Vilanova durant les derniers mois de sa vie. La photo de l'ex-coach catalan, décédé d'un cancer vendredi, planait au dessus du Madrigal ce dimanche. L'émotion était même trop forte et expliquait une entame de marche sans passion. Fidèles à leurs habitudes, les Blaugrana gardaient le contrôle des opérations mais leur domination s'avérait, comme trop souvent ces derniers mois, tout à fait stérile. Et comme habituellement dans ces cas-là, ils se faisaient cueillir par un but adverse, signé Cani juste avant la pause (1-0, 45+1e). Les hommes de Martino touchaient vraiment le fond lorsqu'un coup de tête magnifique de Trigueros trompait Pinto (2-0) à la 55e.


Messi de nouveau décisif

Animés du désir d'honorer la mémoire de leur ancien entraîneur, les Barcelonais ont alors fait preuve d'orgueil. Sans rien lâcher, ils ont continué à pratiquer un jeu qui les a si souvent sortis de situations périlleuses dans un un passé récent. Relancés par l'entrée de Cesc Fabregas à la 62e minutes, ils ont alors refait leur retard grâce à deux buts "csc" de Paulista (2-1, 65e) et Musacchio (2-2, 78e). Lionel Messi enfilait ensuite l'habit du sauveur, trop souvent délaissé ces derniers temps, pour offrir une victoire déterminante (2-2, 83e) à son équipe.


Le suspense demeure
Un succès forcément symbolique, deux jours après le décès de Tito Vilanova - qui dirigeait cette équipe il y a encore un an - mais qui laisse surtout le Barça dans la course à la Liga, son seul objectif de la saison désormais. Toujours à 4 points de l'Atlético, qui s'est imposé à Valence un peu plus tôt (1-0), les Catalans peuvent toujours espérer conserver leur titre, sachant que les Colchoneros sont attendus au Camp Nou lors de la 38e et dernière journée. Troisième à deux points du Barça et avec un match en moins, le Real aura aussi son mot à dire.


Dans cette course à trois, la 36e journée pourrait être décisive. Le Barça recevra Getafe, le Real Valence quand l'Atlético se déplacera à Levante.