La violente sortie de Diarra sur l'Olympique de Marseille

Voir le site Téléfoot

Lassana Diarra
Par Louis-Marie VALIN|Ecrit pour TF1|2017-03-16T14:11:07.342Z, mis à jour 2017-03-16T14:13:06.336Z

Lassana Diarra ne mâche pas ses mots quand il s'agit d'évoquer son ancien club.

Décidément, l’aventure entre Lassana Diarra et l’Olympique de Marseille ne se sera pas terminé de la meilleure des manières. Après un départ précipité mi-février, le joueur est revenu sur la période phocéenne de sa carrière.


Diarra critique très durement l'OM

Lassana Diarra n’est pas un sentimental, c’est le moins que l’on puisse dire ! Une révélation de France Football sur une confession faite à son entourage l’été dernier, alors qu’il était encore joueur de l’OM devrait finir de lui mettre à dos les supporters du club. En effet, lassé de devoir tout faire et désireux de partir, il aurait déclaré : « Le niveau de l’équipe est nul. Je me retrouve à organiser le jeu, ce n’est pas à moi de faire ça. Avec dix joueurs de mon quartier, on ferait mieux ! ». Des mots particulièrement durs envers ses anciens coéquipiers qui ne devraient pas lui faire que des amis…


Des débuts idylliques

L’histoire avait pourtant bien commencée. Arrivé à Marseille à l’été 2015 après 18 mois sans jouer, il n’avait pas tardé à prendre l’équipe en main, devenant la coqueluche du Stade Vélodrome. Après six mois de grande classe ponctué d’un match de mutant au Parc des Princes, il avait d’ailleurs retrouvé le chemin des Bleus avec lesquels il aurait dû disputer l’Euro dans la peau d’un titulaire. Une blessure cassera cette belle embellie avant que le joueur ne soit rattrapé par ses problèmes contractuels.


Une fin de carrière paisible ?

Condamné à régler 10,5 M€ de dédommagements à son ancien club de Lokomotiv Moscou, son jeu se délitera et, plus préoccupé à trouver une porte de sortie, il n’apparaitre presque plus dans le onze marseillais jusqu’à son départ définitif du club le 14 février dernier. Désormais en accord avec son ancien employeur moscovite, il va pouvoir repenser au football et à trouver un nouveau club, sans doute aux Etats-Unis ou au Moyen-Orient. Une chose est sûre, ce ne sera pas à l’OM !