Voici à quoi pourrait ressembler le PSG en 4-3-3 et en 4-2-3-1

Voici à quoi pourrait ressembler le PSG en 4-3-3 et en 4-2-3-1
Avec l’arrivée d’Unai Emery, le Paris Saint-Germain pourrait jouer en 4-2-3-1 l’année prochaine. Concrètement, qu’est-ce que cela pourrait changer pour les joueurs ?

« Le schéma, on le fait en fonction des joueurs qu'on a. Avec ce que l'on a, on peut faire une 4-3-3 ou un 4-2-3-1. » En conférence de presse, Unai Emery a laissé plané le doute quant au schéma tactique qu’il utilisera la saison prochaine. Fervent adepte du 4-2-3-1 à Valence et à Séville, l’Espagnol pourrait également utiliser le 4-3-3 instauré par Laurent Blanc. L'Espagnol dispose de toute façon d’un effectif conséquent pour changer son système.

Le 4-2-3-1 pour la maîtrise du milieu de terrain

Le PSG ne semble plus vouloir perdre de temps sur le marché des transferts. Thomas Meunier, Grzegorz Krychowiak et Hatem Ben Arfa ont été officialisés cette semaine. Malgré le démenti de Nasser Al-Khelaïfi en conférence de presse, James Rodriguez pourrait bien débarquer dans les prochains jours. Avec un attaquant supplémentaire, Unai Emery aura alors à sa disposition un groupe complet. A ce moment-là, le technicien pourra décider de son système de jeu.
Après avoir remporté trois Ligues Europa avec le FC Séville, Unai Emery pourrait reconduire son 4-2-3-1 à Paris. L’Espagnol pourrait offrir du temps de jeu à Alphonse Areola, qu’il apprécie tout particulièrement. Dans ce système de jeu, Maxwell, Thiago Silva, Marquinhos et Aurier pourraient compléter la défense. Au milieu de terrain, Krychowiak pourrait jouer le rôle de sentinelle, positionné à côté de Verratti dans le rôle de relanceur. Devant, James Rodriguez pourrait être positionné en meneur de jeu. Ben Arfa et Di Maria pourraient être alignés sur les côtés pour distribuer des caviars à Cavani.
Le Français pourrait toutefois prendre la direction de l’Angleterre. En attaque, Di Maria conserverait le côté gauche. Cavani garderait sa place à la pointe de l’attaque, avec Pastore à sa droite.


Qui des autres ?

Plusieurs joueurs pourraient pâtir de l’arrivée des nouvelles recrues et de la politique d’Unai Emery. Salvatore Sirigu ne semble plus dans les plans de l’Espagnol. Adrien Rabiot pourrait conserver son rôle de remplaçant mais bénéficier de temps de jeu, au contraire de Benjamin Stambouli qui semble condamner à cirer le banc. Lucas devrait lui aussi se contenter d’un rôle de remplaçant. Les jeunes de l’équipe, comme Presnel Kimpembe, Alec Georgen, Christopher Nkunku et Odsonne Edouard pourraient connaître du temps de jeu en équipe première.

Vidéos associées

News associées