Voici le salaire indécent qu’un club chinois veut offrir à Hatem Ben Arfa

Voir le site Téléfoot

Hatem Ben Arfa OGC Nice
Par Martin TRAN|Ecrit pour TF1|2016-02-10T09:48:58.310Z, mis à jour 2016-02-10T09:50:29.642Z

Un véritable pont d’or à hauteur de 12 millions d’euros par an, voilà ce qu’un club chinois serait prêt à offrir à Hatem Ben Arfa en juin prochain, quand le contrat du joueur se terminera.

La Chine et ses moyens pharaoniques… Selon L’Equipe, la nouvelle cible de la Chinese Super League joue en Ligue 1, et ne serait autre qu’Hatem Ben Arfa ! Le Niçois, auteur d’une saison remarquable sous le maillot niçois, devrait donc agiter le prochain mercato, à coups de chiffres assez incroyables…

Un salaire annuel de 12,5 millions d’euros pour Ben Arfa ?

C’est la grosse rumeur que le quotidien L’Equipe a partagée aujourd’hui : Hatem Ben Arfa ferait saliver la Chine et ses clubs pas du tout apeurés de débourser millions et millions pour devenir une place forte du football mondial. Pour l’attirer vers le continent asiatique, un club chinois serait ainsi prêt à offrir à celui qui est revenu en Bleu cette saison un salaire net d’impôts de 25 millions d’euros sur deux ans !


Il y rejoindrait Ramires, Teixeira, Martinez… et Lavezzi ?

Le calcul est simple : avec 12,5 millions d’euros dans son escarcelle par an, Hatem Ben Arfa deviendrait un des joueurs de football les mieux payés au monde. Là-bas, il y rejoindrait d’autres joueurs internationaux, tels Jackson Martinez, Ramires, Alex Teixeira ou encore Freddy Guarin… et bientôt Ezequiel Lavezzi ?

Ben Arfa, attraction du prochain mercato estival  

Mais comme le dit si bien l’adage, l’argent ne fait pas le bonheur même s’il y contribue très fortement. Le retour en (très grande) forme d’Hatem Ben Arfa sous le maillot de l’OGC Nice, à quoi on ajoute le fait que son contrat de termine en juin prochain, devrait faire de celui qui est candidat pour jouer l’Euro 2016 avec les Bleus une des grandes attractions du prochain mercato. On évoque ainsi ici et là un intérêt du Borussia Dortmund, l’AC Milan, l’Inter Milan, le PSG…