Watford : Etienne Capoue, la renaissance chez les Hornets

Voir le site Téléfoot

Etienne Capoue   Watford
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2016-09-19T13:14:36.883Z, mis à jour 2016-09-19T13:26:39.836Z

Neuvième de Premier League, Watford impressionne en ce début de saison. Si l’équipe de Walter Mazzarri enchaine les bonnes performances, elle le doit en grande partie à Etienne Capoue, auteur de prestations XXL depuis son arrivée chez les Hornets. L’ex du TFC semble enfin avoir retrouvé son meilleur niveau, et la France ne peut que s’en réjouir.

Si votre regard se pose sur le classement des meilleurs buteurs de Premier League, ne sourcillez pas. Non, votre cerveau ne vous joue pas un vilain tour. Devant Sergio Agüero et à égalité avec Zlatan Ibrahimovic, vous verrez Etienne Capoue, auteur de quatre pralines depuis la reprise du championnat. Etonnant pour un joueur qui n’avait pas fait vaciller les filets une seule fois la saison dernière ? Probablement. Mais Walter Mazzarri n’y est pas pour rien.

Un début de saison tonitruant

Débarqué à Tottenham en 2013 après une saison réussie à Toulouse, Etienne Capoue ne parvint jamais à s’imposer chez les Spurs. En deux saisons, il n’y dispute que 24 rencontres, notamment à cause d’un physique qui ne lui facilite pas la tâche. Transféré à Watford à l’été 2015, le Français a retrouvé des couleurs, sous l’impulsion de l’ancien entraîneur des Hornets, Quique Sánchez Flores. Après un premier exercice de bonne facture avec 33 matches de Premier League, Capoue a démarré la saison sur les chapeaux de roues. Il y est allé de sa réalisation face à Southampton en ouverture du championnat, avant de récidiver d’une merveille de volée face à Chelsea. Des prestations de haute voltige, qui lui ont valu le titre de joueur du mois d’août à Watford.


Etienne Capoue a continué sur sa lancée en faisant trembler les filets face à West Ham et Manchester United. Dimanche, le Français a été dans tous les bons coups face aux Red Devils et a parfaitement muselé Paul Pogba durant toute la rencontre. En cinq matches de Premier League, le Français a scoré quatre fois et délivré une passe décisive. Au classement des buteurs, il est notamment devant Sergio Agüero et Alexis Sanchez.

Mazzarri dans la continuité de Sanchez Flores

Après deux années de frustration à Tottenham, Etienne Capoue s’est relancé notamment grâce à Quique Sánchez Flores. Cette saison, Walter Mazzarri a pris la succession de l’Espagnol et continue son excellent travail avec le Français. Sous les ordres de l’Italien, Capoue a d’ailleurs retrouvé ses qualités de buteur, lui qui avait inscrit sept buts avec Toulouse en 2011-2012. L’entraîneur italien pourra d’ailleurs parfaitement faire progresser le milieu de terrain dans ce domaine. Sous son aile à Naples, il a transformé Gökhan Inler, Marek Hamsik, Blerim Dzemaili et Valon Berhami en joueurs capables de changer le cours d’un match avec un but venu de nulle part. « Nous avons travaillé dur avec Capoue. C’est un joueur très important pour nous et s’il marque c’est parce que l’équipe joue bien, et ça nous aide, son nouvel entraîneur. Pour moi, le plus important est que le collectif gagne. Peu importe qui marque » a expliqué Mazzarri.


Watford, une équipe qui monte

Leicester a créé la sensation la saison dernière en remportant la Premier League. Avant de revoir une surprise d’un tel acabit en Angleterre, il faudra sûrement attendre de longues années. Watford ne dispose pas des mêmes armes des Foxes mais a de quoi séduire. Walter Mazzarri a instauré son fameux 3-5-2 avec des joueurs qu’il connait parfaitement. De Naples, il a recruté Britos, Zuniga et Berhami. L’équipe s’appuie également sur de jeunes talents comme Tommie Hoban, Abdoulaye Doucouré et Jerome Sinclair. Mazzarri peut aussi compter sur le soutien de joueurs d’expérience tels Younès Kaboul, José Holebas et Ben Watson. Cet été, le club n’a d’ailleurs pas hésité à débourser 13 millions d’euros pour recruter Roberto Pereyra à la Juventus Turin. Un joueur capital pour l’Italien : « Si on me donne à choisir entre Pereyra et Pogba, je préfère Pereyra. Pereyra est un joueur qui court pour toute l’équipe et qui a beaucoup de qualités. C’est le joueur que je voulais, et si je devais choisir, je le choisirais. »

Watford affrontera successivement Burnley, Bournemouth, Middlesbrough, Swansea et Hull City en Premier League. Si Etienne Capoue se maintient à son niveau, les Hornets pourront certainement espérer mieux que le ventre mou du championnat, et, pourquoi pas, l’Europe. Le milieu de terrain, capé à sept reprises avec l’Equipe de France, pourra alors envisager un éventuel retour chez les Bleus. En attendant, la route est encore longue, mais les applaudissements du Vicarage Road seront là pour l’accompagner.