Dans l'actualité récente

Wesley Sneijder ne comprend pas pourquoi Nice l'a recruté

Voir le site Téléfoot

RTS1CVGR
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2018-04-17T14:26:55.042Z, mis à jour 2018-04-17T14:33:00.309Z

Après seulement cinq mois à l'OGC Nice, Wesley Sneijder a fait ses valises direction le Qatar en janvier. La greffe n'a pas fonctionné avec les Aiglons. Et le Néerlandais ne saisit toujours pas pourquoi le club azuréen l'a fait venir.

Sur le papier, c'était un transfert très intéressant, ou au moins prometteur. L'été dernier, l'OGC Nice tentait un nouveau pari après celui réussi avec Mario Balotelli : recruter Wesley Sneijder, 33 ans. Après quatre saisons réussies à Galatasaray, le Néerlandais devait aider les Aiglons dans leur quête d'Europe (ils étaient qualifiés pour le tour préliminaire de la Ligue des champions) et mener le jeu d'une équipe qui sortait d'une brillante saison en Ligue 1.

Seulement huit apparitions avec Nice


Mais le pari Sneijder n'a pas été couronné de succès. A court de forme, légèrement en surpoids, l'ancien joueur de l'Ajax Amsterdam, du Real Madrid et de l'Inter Milan ne s'est pas intégré au dispositif niçois. Il n'est apparu que cinq fois en Ligue 1, deux fois en Ligue Europa et une fois en tour préliminaire de Ligue des champions, pour seulement une passe décisive.

Guère utilisé par Lucien Favre, le Néerlandais a finalement fait ses bagages début janvier pour Al Gharrafa au Qatar. Dans les colonnes du magazine Helden, Sneijder est revenu sur ces cinq mois sur la Côte d'Azur. Et il n'y va pas par quatre chemins : "Je ne comprends pas pourquoi ils m'ont recruté."

"Si j'avais su..."


D'après le milieu offensif, rien n'a marché comme souhaité, et ce dès le départ. "Je suis venu pour jouer et aussi pour rester en contact avec l'équipe nationale néerlandaise, mais ils ont complétement changé de système de jeu. L'entraîneur a soudain voulu autre chose, et ce dès le premier jour où je suis arrivé."

"Je ne comprends vraiment pas pourquoi ils m'ont pris. Les accords qui avaient été conclus n'ont pas été respectés", poursuit Wesley Sneijder, avant d'ajouter : "Si j'avais su... C'était étrange. J'ai réduit mon salaire de moitié par rapport à ce que je touchais à Galatasaray, juste pour pouvoir jouer encore."