Dans l'actualité récente

Il y a 15 ans, la France remportait l'Euro face à l'Italie

Voir le site Téléfoot

error
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-07-02T16:38:08.070Z, mis à jour 2015-07-02T17:06:21.566Z

Le 2 juillet 2000, la France offrait encore du rêve à ses supporters en remportant l'Euro face à l'Italie grâce à un but en or exceptionnel de David Trezeguet. Retour sur un moment de grâce.

C'est le genre de soirée dont on aime se rappeler. Il y a très exactement 15 ans, un certain 2 juillet 2000, l'Equipe de France remportait l'Euro au terme d'une finale haletante face à l'Italie. L'occasion pour la rédaction de Téléfoot.fr de se plonger dans de très bons vieux souvenirs en terres belges et néerlandaises. 

Les Bleus résistent à tout

Donnée favorite de la compétition après avoir remporté la Coupe du monde en 1998, la France n'a pourtant pas vécu un tournoi de tout repos. Dans un groupe très relevé, les Bleus de Roger Lemerre, successeur d'Aimé Jacquet sur le banc, battent le Danemark 3-0 et la République 2-1 avant de s'incliner 2-3 devant une équipe redoutable des Pays-Bas. 

Deuxièmes de leur phase de poules, les partenaires de Didier Deschamps, qui vit sa dernière compétition avant sa retraite internationale, viennent à bout de l'Espagne 2-1 en quarts de finale. Le Portugal connaîtra le même sort en demi-finale grâce à un but en or marqué par Zinedine Zidane pendant les prolongations, ce qui permet aux Tricolores d'aller affronter une Italie sûre de sa force en finale de l'Euro. 

L'Italie s'y voyait déjà

Face à des Français qu'elle n'a plus battu depuis 1978, la Nazionale ne se fait pas prier pour rendre le match âpre et faire chuter leur bourreau de la dernière Coupe du monde. Elle pense y parvenir à la 55e minute grâce à une action collective somptueuse ponctuée par un but de Marco Delvecchio. 

Mais les Bleus sont champions du monde en titre ont de l'orgueil bien placé et Sylvain Wiltord, entré à la place de Christophe Dugarry à la 58e minute de jeu, égalise dans les arrêts de jeu alors que les joueurs italiens commençaient à fêter une victoire qui leur tendait les bras. 

Trezeguet envoie les Bleus au paradis

Déboussolée par l'égalisation d'une Equipe de France au mental d'acier, l'Italie se met alors à déjouer, sans doute consciente que sa chance est passée. Une mauvaise idée qui devient réalité à la 103e minute où Robert Pirès, entré en jeu en fin de partie à la place de Bixente Lizarazu, martyrise la défense adversaire sur l'aile gauche pour offrir un centre parfait à David Trezeguet, lui aussi rentré en cours de partie à la place de Youri Djorkaeff. 

En partance pour la Juventus Turin, le numéro 20 des Bleus envoie une demi-volée du gauche somptueuse dans la lucarne, scellant d'un but en or le sort du match et une superbe victoire finale, deux ans après avoir mis une première étoile sur le maillot tricolore.

15 ans plus tard, Trezegol est à la retraite après une carrière bien remplie. Mais le souvenir qu'il nous a laissé avec ses camarades d'un soir restera à jamais gravé dans nos mémoires. Alors, joyeux anniversaire les Bleus. Et encore merci pour cette belle victoire.

Vidéo bonus - L'hommage de Téléfoot à David Trezeguet

Vidéo bonus - Henry et Trezeguet, les deux étoiles tricolores (2002)