Yuri Berchiche : qui est le nouveau défenseur du PSG ?

Voir le site Téléfoot

RTS12GS3
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-07-08T11:56:05.823Z, mis à jour 2017-07-08T12:01:26.002Z

Le PSG tient enfin sa première recrue pour la saison prochaine : il s'agit de Yuri Berchiche, latéral gauche à la carrière très compliquée.

Les supporters du PSG attendaient une première recrue ronflante, ils devront se contenter, pour l’heure, de Yuri Berchiche, arrivé pour quatre saisons pour 15 millions d’euros. Les fans de la Liga connaissent un peu plus ce défenseur gauche que les autres. A-t-il les qualités pour s’imposer dans l’effectif du PSG ?

Remplaçant de Maxwell, concurrent de Kurzawa

C’est davantage un recrutement nécessaire que réellement voulu. Néanmoins, il ne reste que Yuri Berchiche demeure un sacré pari pour les dirigeants parisiens, qui enregistrent leur première recrue du mercato d’été 2017. L’ex-joueur de la Real Sociedad palliera l’absence de Maxwell, désormais retraité, et sera en concurrence avec Layvin Kurzawa, qui n’a pas encore tout à fait convaincu Unai Emery. Autant dire que le nouveau parisien a une carte à jouer pour s’imposer dans le couloir gauche de la défense. Même s’il est plus reconnu pour ses velléités offensives…

Un caractère à toute épreuve

La carrière de Yuri Berchiche n’a rien d’un long fleuve tranquille et il a été trimballé dans plusieurs divisions inférieures, entre l’Espagne et l’Angleterre, jusqu’à ce qu’il se révèle vraiment à la Real Sociedad, encore plus la saison dernière (35 matches, 3 090 minutes, 3 buts et 2 passes). Le fait est que ce défenseur est très sanguin et a déjà plusieurs fois pété les plombs sur un terrain, ce qui a retardé sa progression au plus haut niveau. On peut y voir aussi un sacré apport à l’effectif en termes de personnalité puisqu’il en manque indéniablement (souvenez-vous du match retour face au Barça). Conscient de tout ça, Yuri Berchiche semble désormais avancer avec de la maturité, « J’ai mûri comme footballeur et comme personne. Je suis un joueur différent maintenant. Ce que je veux désormais, c’est faire mon trou dans cette équipe, un rêve que j’ai depuis petit. Tout est entre mes mains. » confiait-il lors de son retour à la Real Sociedad, où il a été formé, en 2014.

Zéro expérience européenne


Du côté des qualités, on peut louer son physique à toute épreuve, qui va de paire avec ses différents passages dans les championnats inférieurs. On le dit adepte des débordements de part sa capacité à enchaîner les courses aboutissant à des centres (129 en 2016/2017) et, vu son tempérament, n’a pas peur d’aller au combat. En revanche, il n’est pas fin techniquement, reste parfois friable défensivement et, à 27 ans, n’a disputé aucun match européen. Ce manque d’expérience pourrait se voir dans les mois à venir mais il sera peut-être compensé par son attitude de guerrier. Il faudra juste qu’Unai Emery apprenne éventuellement à le canaliser. Qu’importe, le PSG ne peut pas dire non à un joueur qui a du cœur et des tripes. En attendant une star, une vraie ?