Zaïri : "Rien à perdre"

Voir le site Téléfoot

Zaïri : 'Rien à perdre'
Par eurosport.fr|Ecrit pour TF1|2010-03-17T14:22:00.000Z, mis à jour 2010-03-17T14:22:00.000Z

Jaouad Zaïri, ancien joueur de Sochaux et Nantes, estime que l'Olympiakos "n'a rien à perdre" mercredi à Bordeaux lors du 8e de finale retour de Ligue des Champions. Malgré la victoire des Girondins 1-0 à l'aller en Grèce, le Marocain estime que son équipe peut faire la différence.

JAOUAD ZAIRI, pour votre retour en France, dans quelles dispositions êtes-vous pour ce match retour ?


J.Z. : Je suis très content de jouer en France. Comme l'a dit l'entraîneur (Bozidar Bandovic, ndlr), "la première mi-temps" est passée. Tout va dépendre de notre motivation et nous avons une grosse envie de gagner. La deuxième mi-temps sera décisive, il ne reste plus que 90 minutes pour passer ce tour. Olympiakos a les joueurs pour faire la différence.


Les Girondins sont moins bien en ce moment en championnat, n'est-ce pas un avantage pour Olympiakos ?


J.Z. : Je ne sais pas si c'est une chance. Dernièrement, ils semblaient fatigués, mais avec la Ligue des Champions, la motivation est différente et je suis sûr qu'ils seront présents. Et s'ils sont fatigués demain, ce sera à nous d'en profiter. Bordeaux, tout le monde chez nous connaît cette équipe contre laquelle on a joué à l'aller. Mes équipiers la connaissent bien. Ils ont des joueurs très forts individuellement, comme Chamakh et Gourcuff. Mais c'est aussi une équipe très solide. Pourtant, si on regarde le match aller, on s'est créé pas mal d'occasions. On va donc essayer de le répéter et mettre un petit but.


A quel type de match vous attendez-vous demain contre Bordeaux ?


J.Z. : Demain, c'est d'abord une autre compétition à laquelle tous les joueurs ont envie de participer. Même si les deux équipes sont fatiguées, ce sera autre chose demain. On ne sait pas si Bordeaux va nous attendre ou nous mettre la pression. L'avantage est à Bordeaux. Nous, on n'a rien à perdre, mais avant tout il nous faut être bons défensivement.