Zidane ou Deschamps entraîneur de l'année ?

Voir le site Téléfoot

Zinédine Zidane   Real Madrid lors du Clasico
Par Louis-Marie VALIN|Ecrit pour TF1|2016-11-02T14:58:55.054Z, mis à jour 2016-11-03T16:28:30.528Z

Zinedine Zidane va t-il devenir le premier à devenir entraîneur FIFA de l'année après avoir été Joueur FIFA de l'année ? En tout cas, il fait partie de la short liste dévoilée aujourd'hui par la FIFA.

La fin de l’année approche et dans le monde du football, cela correspond également avec la distribution des récompenses individuelles. Alors qu’on a beaucoup parlé du Ballon d’Or cette semaine, les joueurs ne seront pas les seuls à postuler à des trophées.

Pour la septième année consécutive, la FIFA décernera également le Prix de l’Entraîneur Fifa de l’Année dont les dix nommés masculins ont été dévoilés aujourd’hui :

  • Chris Coleman (Pays de Galles)
  • Didier Deschamps (France)
  • Pep Guardiola (Bayern Munich/Manchester City)          
  • Jürgen Klopp (Liverpool)            
  • Luis Enrique (FC Barcelone)       
  • Mauricio Pochettino (Tottenham Hotspur)        
  • Claudio Ranieri (Leicester City)
  • Fernando Santos (Portugal)      
  • Diego Simeone (Atlético de Madrid)     
  • Zinédine Zidane (Real Madrid)


Deux français candidats

Parmi les nominés qui chercheront à succéder à Luis Enrique, on dénombre donc deux entraîneurs hexagonaux ayant particulièrement brillé en 2016. Zinedine Zidane qui a remporté la Ligue des Champion avec le Real Madrid, et Didier Deschamps qui a emmené les Bleus en finale de leur Euro.

Au vue de l’importance accordée  aux compétitions européennes, les deux hommes sont de réels outsiders de la compétition et ont vraies chances de remporter le trophée en décembre prochain. En cas de succès, Zidane deviendrait le premier entraîneur à être sacré après avoir remporté le trophée comme joueur (trois fois en 1998, 2000, 2003).


Santos favori, Ranieri outsider

Vainqueur presque surprise de l’Euro avec le Portugal, Fernando Santos s’avance en favori légitime même si le parcours chaotique de la Seleção et son influence limitée sur un groupe portugais soudé autour de son leader Ronaldo pourraient handicaper sa candidature.

En revanche, les sélectionneurs et capitaines votants pourraient vouloir récompenser le parcours aussi extraordinaire qu’improbable de Claudio Raniera qui a réussi l’exploit de remporter le titre de champion d’Angleterre avec le modeste club de Leicester.

A noter enfin l’absence dans les dix de Juan Antonio Pizzi, l’entraîneur espagnol de la sélection chilienne gagnante de la Copa America et de Unay Emery, vainqueur de l'Europa League avecSeville, alors que Chris Coleman, Mauricio Pochettino, Jürgen Klopp, Didier Deschamps et Diego Simeone sont nommés avec un palmarès vierge…