Zidane recadre Ronaldo sur son comportement

Voir le site Téléfoot

RTX2EN8T
Par Louis-Marie VALIN|Ecrit pour TF1|2017-02-03T11:15:31.577Z, mis à jour 2017-02-03T11:18:31.739Z

La tension monte à Madrid où l'entraîneur, Zinedine Zidane, à du hausser le ton avec sa star.

Le ton est monté entre Cristiano Ronaldo et Zinedine Zidane. Le manager français est mécontent du comportement de sa star et lui a fait savoir.


Ronaldo pris en flagrant délit

L’image à fait le tour des médias espagnols en début de semaine. Lors de la victoire des merengues face à la Real Sociedad, le quadruple Ballon d’Or a été filmé en train d’insulter les supporters de son club, les traitants notamment de « fils de p… » à plusieurs reprises. Une réponse aux sifflets des socios à son encontre suite à une perte de balle.

Un dérapage qui s’inscrit dans un climat tendu depuis plusieurs semaines entre le Real et ses supporters. Mécontent des résultats récents et du jeu proposé par le club depuis le début de l’année 2017, le Stade Santiago Bernabeu est devenu hostile à ses idoles. Une défiance qui n’a pas plus à Ronaldo alors que le club castillan est en tête de la Liga et vient de remporter le mondial des clubs.


Un recadrage musclé

Si la frustration de la star semble donc relativement légitime au vu de la saison madrilène, sa réaction n'a pas manqué de faire réagir Zinedine Zidane. Choqué par ces insultes et préoccupé par la défiance naissante du public madrilène à l'égard de son équipe, le champion du monde 1998 a donc pris son joueur en tête à tête pour mettre les choses au point. Selon OK Diario, le Français se serait montré particulièrement ferme, lui intimant de garder son calme à l'avenir et d'accepter les critiques comme les sifflets.

Un mécontentement d’autant plus fort que Zidane avait anticipé d’éventuels problèmes en demandant dès la semaine dernière à ses joueurs de soigner leurs relations avec leurs supporters. Des recommandations que CR7 n’a donc pas respectées, au grand désarroi de son coach. Si cette affaire devrait en rester là, elle prouve néanmoins que Zidane a véritablement pris la dimension de son poste et les clés du vestiaire madrilène. C’est lui le patron et il l’a fait savoir.