Dans l'actualité récente

Zinédine Zidane à la tête du Real, le pari réussi

Voir le site Téléfoot

Zinédine Zidane   Real Madrid lors du Clasico
Par Justine SOIGNON|Ecrit pour TF1|2016-05-28T21:59:13.039Z, mis à jour 2016-05-29T10:50:33.598Z

Zinédine Zidane a remporté ce soir avec le Real Madrid sa première Ligue des champions en tant qu'entraîneur, cinq mois seulement après avoir pris la tête de l'équipe.

Pour sa première finale en Ligue des champions en tant qu’entraîneur, Zizou n’aurait pas pu rêver plus beau dénouement. Malgré l'égalisation de Yannick Carrasco après l'ouverture du score de Sergio Ramos, les joueurs de la Maison blanche ont décroché leur onzième titre aux tirs au but (1-1, a.p., 5-3 aux t.a.b)

Si son manque d'expérience a pu faire douter les supporters, son bilan met tout le monde d'accord.


Deuxième succès mais premier titre individuel

Il y a deux ans, il avait déjà vécu sur le banc la finale remportée face à l’Atlético Madrid. Mais il était alors adjoint de Carlo Ancelotti. Cette fois, c’est seul à la tête de la Maison blanche qu’il a emmené ses joueurs sur la plus haute marche. On en oublierait presque qu'il ne s'agit là que de la première expérience de Zidane en tant qu'entraîneur.

Le septième à réaliser le doublé joueur-entraîneur

A la tête de l’équipe madrilène depuis janvier 2016, l’ancien joueur bordelais est devenu le septième homme à remporter la Ligue des champions en tant qu’entraîneur après l’avoir gagnée en tant que joueur. Il rejoint Miguel Nunoz, Giovanni Trapattoni, Johan Cruyff, Carlo Ancelotti, Frank Rijkaard et Pep Guardiola.

Une moitié de saison remarquable

En janvier 2016, soit en plein milieu de la saison, l'ancien international français prend la place Rafael Benitez. Entre la mise en examen de Karim Benzema et l'humiliation face au Barça (0-4), le Real Madrid n'est, à l'époque, pas en grande forme. Petit à petit, l'ex numéro 10 des Bleus va métamorphoser son groupe jusqu'à le conduire à San Siro, ce soir de mai. En avril, déjà, le club merengue a repris du poil de la bête. Il renverse le Barça chez lui (2-1) et revient dans la course en Liga. Si les Madrilènes échoueront à seulement un petit point des Catalans, ils peuvent se réjouir d'avoir atteint et remporté la finale de la C1. 

Maintenant, il peut prendre quelques vacances bien méritées et siroter un thé glacé. Devant les matches de l'équipe de France, de préférence.