Zlatan : « La FIFA ne peut pas m’empêcher de disputer le mondial »

Voir le site Téléfoot

RTX5FANL
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2018-04-10T10:47:03.441Z, mis à jour 2018-04-10T13:13:54.219Z

Récemment le géant suédois a émis l’idée d’un éventuel retour en sélection suédoise pour jouer la Coupe du Monde. Seul problème, un point de règlement pourrait l’en empêcher, mais Zlatan s’en moque !

Il existe une réelle interrogation autour de la participation de Zlatan Ibrahimovic à la Coupe du Monde 2018 en Russie. Mais au-delà de son envie (ou non) de disputer une dernière grande épreuve avec sa sélection, c’est l’un de ses sponsors qui pourrait empêcher sa participation en Russie.


Son contrat avec une marque de paris sportifs lui interdirait de disputer la Coupe du Monde

Au début du mois de mars, des journalistes suédois avaient interviewé l’ancien joueur du PSG et de Manchester United et «Ibra» avait laissé planer un (gros) doute quant à sa volonté de jouer le mondial. De retour en forme du côté de la MLS et des Los Angeles Galaxy, c’est cependant la Fifa qui pourrait empêcher le Suédois de jouer la Coupe du Monde.

Zlatan est sous contrat avec une marque de paris sportifs ce qui n'est pas compatible avec les règlements de la FIFA en cas de participation à une compétition internationale : « Une personne sujette aux lois du football est interdite de prendre part directement ou indirectement, aussi bien dans l’association de paris, de jeux de hasard, de loteries ou d'événements similaires connectés aux matches de football. »



« Si je veux y aller, j’irai »

Interrogé par Eurosport, l’avant-centre passé par le Milan AC, le FC Barcelone ou encore l’Inter Milan n’a pas semblé plus inquiété par ces mesures et Zlatan Ibrahimovic a répondu dans un style qui lui est propre : « La FIFA ne peut m’empêcher de jouer la Coupe du Monde. Si je veux y aller, j’irai. C’est pareil avec l’équipe nationale, si je veux jouer, je jouerai. Ce n’est pas la décision de la Fifa, c’est la mienne. »

Suite à ce début de polémique, la marque sous contrat avec le Suédois (BetHard) a annoncé par l’intermédiaire de son porte-parole que « Si Zlatan veut jouer la Coupe du Monde, nos dirigeants mettraient un terme au contrat. » Une décision qui pourrait satisfaire tout le monde, en supposant que Janne Andersson, le sélectionneur de la Suède accepte de sélectionner Zlatan si ce dernier était partant pour jouer la Coupe du monde en Russie.



L'avis de notre consultant Edouard Cissé sur un possible retour de Zlatan Ibrahimovic en sélection :


en savoir plus : Equipe de Suède de Football