REPORTAGES : JE CUISINE DONC JE SUIS

Voir le site TF1 & Vous

REPORTAGES Claire Chazal
Par manuduperray|Ecrit pour TF1|2010-12-01T14:46:33.000Z, mis à jour 2010-12-03T17:20:27.000Z

REPORTAGES : JE CUISINE DONC JE SUIS

SAMEDI 18 DECEMBRE A 13H20



JE CUISINE DONC JE SUIS



Je cuisine donc je suis... A chacun sa méthode. Cours express pour gourmets pressés ou cours traditionnels comme avec Renée, 73 ans, qui reçoit ses élèves dans sa cuisine et leur transmet les secrets culinaires hérités de sa mère. Stéphanie dévore le cahier de recettes de sa grand-mère et apprend auprès d'une belle-mère cordon bleu l'art de la ratatouille confite et des alouettes sans tête. Jean-Philippe a hérité son goût pour la cuisine de son grand-père. La cuisine se conjugue au masculin comme au féminin.... Juste une affaire de gourmandise et de plaisir.

10 heures du matin, à Nice, Renée, 73 ans, et professeur de droit à la retraite, partage ses recettes familiales avec des élèves gourmands. Quelques heures avant de les recevoir, elle est passée au marché du vieux Nice acheter les meilleurs produits locaux : huile d'olive, légumes frais, sardines... " Leçon du jour " : des sardines farcies et cuites au four, des beignets de fleurs de courgettes. L'eau à la bouche et le crayon à la main, les élèves prennent des notes pour ne pas oublier l'héritage culinaire familial que leur transmet Renée


Pour cultiver cet héritage et l'enrichir, Stéphanie passe du temps auprès d'Hélène, sa belle-mère, passionnée de cuisine. Elle découvre aujourd'hui les secrets des alouettes sans tête. Un petit tour au potager familial pour cueillir tomates, courgettes, aubergines et poivrons pour la ratatouille. Tous les jeudis, la famille se réunit. La ratatouille mijote et déjà Hélène rêve de faire une tourte aux pigeons. " Le pigeon, je le décortique...Je le fais cuire avant avec des cèpes, du foie gras, des truffes. C'est divin ! "

Jean-Philippe, chirurgien-dentiste, a choisi de travailler un peu moins pour cuisiner plus. Première étape : le marché Cuisine régionale et aussi cuisine du monde pour le dîner prévu ce soir. Petit détour pour découvrir l'art du sushi et du maki dans une école spécialisée et retour à la maison, deux heures plus tard, avec ses 50 sushis qu'il servira à ses amis. Raphaël, son fils de 16 ans, cuisine avec lui, comme jadis Jean-François avec son grand-père : " On revenait du marché, on commençait toujours par une petite tranche de lard grillé et après, ça partait. De bons souvenirs. "


NEUF ENFANTS...QUE DU BONHEUR! 11 ANS APRES

En janvier 1999, nous faisions la connaissance de Thadée et Murielle Kristanek, heureux parents de sept enfants dont trois " paires " de jumeaux. Depuis Céline, " l'enfant unique ", Maxime et Diane, Jimmy et Marie, David et Antoine ont grandi... " Mon amour des enfants... le désir d'avoir des bébés... je l'ai toujours. " révélait Muriel à l'époque. Depuis, sont arrivés Tom et Juliette, l'un après l'autre... Sept et deux : neuf enfants et que du bonheur !

Depuis le premier reportage, Muriel et Thadée ont eu deux autres enfants : Tom, 11 ans, né quelques semaines après la diffusion du premier reportage et Juliette, 8 ans. L'aînée de la famille, Céline, aujourd'hui âgée de 30 ans est mariée et maman de deux enfants. Elle est consultante en Suisse. Maxime et Diane, étudiants, ont fêté leurs 21 ans le 13 novembre dernier. Maxime fait Sciences Po à Grenoble et Diane le conservatoire de théâtre à Paris. Jimmy et Marie ont 19 ans. Jimmy est étudiant en droit et Marie étudiante en économie à Annecy. David et Antoine, le dernier " couple de jumeaux ", sont en 4ème au collège de leur quartier.

La famille se rend un dimanche sur deux à l'église protestante évangéliste. Il s'agit d'une quête spirituelle forte qui anime et apaise les angoisses de Muriel et donne du sens à la vie de Maxime, Diane, Jimmy, Marie et les autres. " Je n'ai pas fait des enfants par hasard " disait Muriel. Aujourd'hui, si elle n'en " fait " plus, Muriel en accueille une vingtaine dans la crèche associative qu'elle a installée au rez-de-chaussée de la maison. Maxime et Diane continuent le " rock sauté ". Muriel et Thadée s'accordent toujours un peu de bon temps en dansant le " west cost " chaque lundi soir. La famille est pleinement heureuse avec désormais des adolescents et leurs problèmes et des étudiants bientôt prêts a prendre leur envol.


Retrouvez les reportages dans leur intégralité, les liens et les infos utiles sur tf1.fr à l'adresse :

http://www.tf1.fr/reportages/