REPORTAGES : LES ENFANTS DU COULOIR DE LA MORT... 16 ANS APRES

Voir le site TF1 & Vous

REPORTAGES OK
Par veroniquetf1|Ecrit pour TF1|2011-03-23T15:05:13.000Z, mis à jour 2011-03-23T15:07:11.000Z

REPORTAGES : LES ENFANTS DU COULOIR DE LA MORT... 16 ANS APRES

Samedi 26 mars à 13h15


LES ENFANTS DU COULOIR DE LA MORT... 16 ANS APRES


En 1995, au Texas, Reportages avait été à la rencontre de deux adolescents dans le couloir de la mort : Laquan Miles impliqué dans une affaire de meurtre alors qu'il avait à peine 17 ans et Miguel Martinez qui avait un casier judiciaire vierge. Inculpé pour un triple homicide à 17 ans, il attendait, lui aussi, son exécution. 16 ans plus tard, retour à Gatesville, au Texas, Etat où la peine de mort est toujours appliquée : 360 personnes y ont ainsi été exécutées ces quinze dernières années.

Laquan Miles est aujourd'hui un homme de 37 ans. Grâce à un procès en appel, sa peine a été commuée en 45 années de prison. "Je vais mieux, vraiment (...) parce que je n'ai plus à me battre pour vivre. Je me sens béni d'avoir eu une seconde chance". L'homme qui a sauvé Laquan s'appelle Hoagie Karels. En travaillant sur son dossier, cet avocat commis d'office découvre l'histoire de Laquan. Aîné de quatre enfants, sans père et une mère toxicomane, à 14 ans, Laquan fait vivre sa famille et "se débrouille" jusqu'au jour où il devient à 15 ans, l'un des caïds de la drogue à Waco, sa ville natale. "Un jour, on m'a volé ma drogue (...) Les événements se sont enchaînés (...) La situation m'a échappée... Ca ne devait pas aller si loin.". La suite de l'histoire, Don Youngblood, un détective privé, l'a reconstituée : "Ils les ont obligés à monter dans le coffre de la voiture et les ont emmenés dans la campagne. Là, ils les ont fait descendre de voiture, agenouiller avant de leur tirer dans la tête avec un fusil de chasse et un neuf millimètre.". En visionnant le reportage tourné il y a 16 ans, Laquan découvre son image, celle d'un enfant qui "essayait de faire de son mieux pour saisir la réalité" et "n'arrive toujours pas à croire" qu'il a fait partie de cette histoire.

Miguel Martinez, l'autre adolescent filmé en 1995, a évité l'exécution, il y a sept ans, avec l'aide de ses avocats. Il purge désormais une peine de prison à vie. Son histoire, c'est celle d'un enfant tranquille de Laredo devenu un adolescent agité où l'école passe à l'arrière plan et les mauvaises fréquentations l'emportent. Un soir, avec un ami, ils prennent de l'ecstasy et avec un cambriolage qui tourne mal, plusieurs vies basculent. Aujourd'hui, il réalise et aimerait tant "pouvoir revenir en arrière". Ruth Martinez, sa maman dont la vie s'est "arrêtée", ne passe pas un jour sans qu'elle pense à son fils.

Pourtant, Miguel et Laquan ont en quelque sorte eu de la chance. Depuis 1995, 13 mineurs ont été exécutés aux Etats-Unis, tous dans l'Etat du Texas. En 2005, la Cour Suprême, saisie du cas de Christopher Simmons, a supprimé la peine de mort pour les criminels de moins de 18 ans. Quand Laquan sortira en 2036, il aura 62 ans. Tous les deux gardent espoir : Laquan va "demander une libération conditionnelle" et Miguel pense qu'à partir du moment où "il a été possible de sortir du couloir de la mort (...) Il est possible de sortir de prison



SOUS LES PAVES... LES FLEURS


Comment se créer un petit coin de campagne à la ville, échapper aux nuisances quotidiennes, prendre l'air sans utiliser sa voiture ? Dans les grandes villes, c'est souvent difficile ! Pourtant, Myriam, Geneviève et Gabriel ont chacun trouvé une solution originale et font pousser sous les pavés... des fleurs.

Dans le 20ème arrondissement de Paris, dans la rue des Haies, à deux pas de chez eux, Myriam et son mari Olivier se sont créé un oasis ouvert à toutes les mains vertes. Au milieu de 1200 mètres carrés de verdure entre des barres d'immeubles, Myriam fait le guide : "Les maîtresses sont venues avec leurs classes et ont commencé à planter des choses... des tournesols, des salades, de la sarriette.... Des coquelicots, des tomates. Là, on arrive vers le coin des plantes aromatiques". En famille, Myriam et Oliver plantent sans savoir s'ils pourront récolter. Mais peu importe, pour eux, les jardins partagés, "ce sont des endroits de partage et de rencontre avec des gens qu'on n'aurait pas rencontrés par ailleurs.". "L'ange gardien" de ce jardin partagé, c'est Jean-Claude. Dans sa cabane, tous les outils pour jardiner. A 69 ans, Jean-Claude passe les meilleures heures de sa retraite ici.

Dans le Quartier du Moulin à Lille, les habitants sont inquiets car un projet immobilier menace leur petit coin de paradis. Avec ses amies Hayat et Sandrine, Geneviève est convoquée à la mairie pour en discuter et tenter de sauver leur jardin qui préserve entre tous un lien social. Elle espère qu'un petit morceau de jardin reviendra toujours aux habitants du quartier "pour pouvoir échanger faire des fêtes, des réunions, des pique-niques"