SEPT A HUIT : L'HOMME EN TROP

Voir le site TF1 & Vous

Sept à Huit
Par manuduperray|Ecrit pour TF1|2011-02-05T11:20:35.000Z, mis à jour 2011-02-05T11:21:19.000Z

SEPT A HUIT : L'HOMME EN TROP

DIMANCHE 6 FEVRIER 2011 A 18H50


Novembre 2008 : Jean-Luc Lemaire, employé de l'hippodrome de Compiègne et père de cinq enfants disparaît. Seuls sa voiture calcinée et ses papiers sont retrouvés. Devant les médias, sa femme fait part de son inquiétude et avance l'hypothèse d'un suicide.
Mais les enquêteurs ont rapidement des doutes sur elle et sur deux hommes de son entourage. L'un d'entre eux finit par avouer : il reconnaît avoir tué Jean-Luc Lemaire. Il indique aux enquêteurs où se trouve le corps. Il dit aussi qu'il n'était pas seul ce soir-là : un second homme l'accompagnait.
Interrogé à son tour, celui-ci avoue avoir aidé son complice à faire disparaître le corps. Les deux hommes disent avoir agi à la demande d'Isabelle, la femme de la victime... car ils sont ses amants !
Isabelle Lemaire nie avoir commandité le meurtre. Elle et ses complices présumés seront bientôt jugés devant la cour d'assises de Senlis. Reportage d'Emmanuel REITZ et Didier BARRAL


L'ESPOIR ET LA PEUR
Abdu est étudiant, Waffa enseignante. Mohammed est chômeur. Ahmed, 24 ans, milite avec les frères musulmans. Au Caire, à Alexandrie, chez eux, dans les cortèges, reportage de Stéphanie DAVOIGNEAU et Christophe DUBOIS, Mirsad HAJDER, Kaled ZOUAK au plus près des acteurs de la révolte égyptienne.


LA DYNASTIE
C'est une famille qui anime le monde du cirque depuis huit générations. Originaires d'Italie, les Bouglione ont été les premiers en France à mêler acrobatie, dressage et cabaret. Ils font fortune au point de s'offrir dans les années 30 un monument parisien emblématique : le Cirque d'Hiver, payé comptant en pièces d'or... Aujourd'hui, leur entreprise fonctionne encore comme un clan. Les membres de la famille occupent tous les postes clé en coulisses mais aussi sur la piste. Reportage d'Emmanuel REITZ et Didier BARRAL


LE BRAS OU LA VIE
Un accident, un instinct de survie hors du commun et un sang froid exceptionnel : l'histoire d'Aron RALSTON est incroyable.
Avril 2003. Passionné de randonnées et d'escalade, le jeune américain de 27 ans marche vers un canyon reculé de l'Utah, aux Etats Unis. Il glisse et se retrouve prisonnier au fond d'une crevasse : une lourde pierre écrase son bras droit et le retient piégé. Après cinq jours entre les deux parois du canyon, au bout de 127 heures d'angoisse, il opte pour la seule solution qui s'offre à lui, s'amputer le bras ! Son couteau de mauvaise qualité et son courage hors normes vont lui sauver la vie.
En exclusivité devant les caméras de 7 à 8, face à Thierry DEMAIZIERE, Aron RALSTON revient -en détails- sur une aventure qui a inspiré le réalisateur Danny Boyle dont le film évènement, " 127H ", sortira le 23 février prochain. C'est le portrait de la semaine par Thierry DEMAIZIERE et Alban TEURLAI.