SEPT A HUIT : Un lourd secret

Voir le site TF1 & Vous

SEPT A HUIT preview
Par veroniquetf1|Ecrit pour TF1|2011-03-18T16:03:28.000Z, mis à jour 2011-03-18T16:05:52.000Z

SEPT A HUIT : Un lourd secret

Dimanche 20 mars 2011


UN LOURD SECRET


Patrick pensait que son frère Thierry menait une vie paisible en Afrique, jusqu'au jour où la police lui annonce que ce dernier a en réalité été assassiné il y a plus de 10 ans, en septembre 1998.
Un meurtre devenu au fil des années un lourd secret de famille. Selon la police, Thierry, 34 ans, voulait emmener avec lui son fils âgé de quelques mois, en Afrique, sans l'accord de sa compagne. Son beau-père, Paul, l'aurait tué à coups de marteau et toute la famille aurait alors couvert l'affaire jusqu'à ce que la police ne découvre la vérité, il y a quelques mois.
Pour la première fois, devant la caméra de Sept à Huit, le meurtrier présumé a accepté de raconter son terrible geste et revient sur les raisons qui l'ont poussé à garder le silence pendant toutes ces années.


LA TRAGEDIE

Tremblement de terre, tsunami, menace nucléaire, depuis plus d'une semaine, le Japon vit l'un des pires drames de son histoire. Au nord du pays, des villes comme Rikuzen Takata, ont été quasiment rayées de la carte en quelques minutes. Elodie Pakosz et Stéphane Rodriguez ont été à la rencontre des sinistrés qui tentent de survivre et de retrouver leurs proches disparus. Plus au sud, à Tokyo, les 39 millions d'habitants n'ont pas été touchés par la vague mortelle mais la menace d'une contamination par les rejets radioactifs de la centrale de Fukushima plane. Christophe Dubois et Julien Arufat sont allés à la rencontre de Français qui vivent dans la capitale nippone et qui - pour différentes raisons - retardent au maximum leur rapatriement malgré le risque.


LES SURVIVANTS DE TCHERNOBYL

A quoi ressemble la vie dans une zone contaminée par un accident nucléaire majeur ? Près de vingt-cinq ans après la catastrophe de Tchernobyl, Emmanuel REITZ et Seddik CHETTAB étaient retournés en Ukraine à proximité de la centrale Lénine dont le réacteur a explosé le 26 avril 1986. Olga et Piotr font partie des quelques milliers de personnes qui ont choisi de revenir habiter dans la " zone d'exclusion ", une zone normalement interdite, de 30km de rayon autour du site. Vingt-cinq ans après l'accident, qui a fait entre 50 000 et 150 000 morts et qui a contaminé une surface grande comme le quart de la France, voyage à la rencontre de ces étranges habitants d'une zone polluée, extrêmement dangereuse.

LE LIQUIDATEUR

A Fukushima, au Japon, le dernier espoir de stopper la catastrophe nucléaire repose sur le travail d'une poignée d'hommes. On les appelle les " liquidateurs ". Des techniciens restés sur place pour refroidir les réacteurs au péril de leur vie. En 1986, à Tchernobyl, Vladimir Konovalof était l'un de ces hommes de la dernière chance. Arrivé sur le site quelques jours seulement après l'explosion, il a survécu à 5 cancers et lutte actuellement contre un 6ème.
Vingt-cinq ans après, il raconte les circonstances floues dans lesquelles il a été appelé, le silence des autorités russes sur les risques radioactifs encourus ainsi que la façon dont les autorités, aujourd'hui encore, minimisent les répercussions de la catastrophe sur la santé de dizaines de milliers d'individus.


L'équipe TF1 & VOUS