SEPT A HUIT : Je vis dans ma voiture

Voir le site TF1 & Vous

SEPT A HUIT 7 a 8 harry roselmack
Par manuduperray|Ecrit pour TF1|2010-12-03T15:50:49.000Z, mis à jour 2010-12-03T15:52:55.000Z

SEPT A HUIT : Je vis dans ma voiture

Dimanche 05 décembre à 18h50


JE VIS DANS MA VOITURE
Petits boulots, chômage : certains Français en sont réduits à vivre dans leur voiture.
Un quotidien qui devient encore plus difficile lorsque le froid est mordant comme cette semaine.
Quelques uns ont un emploi, mais ne gagnent pas assez pour s'offrir un logement. Très organisés, ils parviennent à mener une vie presque normale, et même à cacher à leur entourage leur précarité.
D'autres, plus marginalisés, s'accrochent à ce dernier espace privé, un ultime refuge avant de se retrouver à la rue.

LES DANSEUSES DU CAIRE
Elles font rêver les touristes du monde entier.
Sensuelles, envoûtantes, les danseuses du ventre sont un des symboles de la culture orientale.
Pourtant depuis quelques années en Egypte, elles sont considérées comme des parias.
Dans une société où l'islam radical progresse, l'art multimillénaire de danser en montrant son ventre est devenu l'ultime provocation.
Haifa l'Egyptienne ou Diana l'Américaine résistent, mais elles sont désormais obligées de vivre leur art dans la clandestinité.

NOEL EN COULISSES
A l'approche de Noël, tous les rouages de ces vastes machines sont animés par un seul et même objectif : vendre.
Chefs de rayon, marionnettistes, directeur artistique, ils animent ces institutions du commerce parisien qui proposent jusqu'à un million de références.
Pour les fêtes de fin d'année, jusqu'à 200 000 personnes s'y pressent chaque jour.

LA VIE DE STEPHANIE
Stéphanie, la princesse de Monaco, n'est plus " l'enfant terrible du Rocher ".
A 45 ans, c'est une mère de famille épanouie, loin des frasques et des douleurs qui l?ont marquée.
Réservée, simple, mais franche, elle parle de son enfance, de la violente disparition de sa mère, de sa vie le plus loin possible des paillettes et des artifices de la vie princière.
Sincère et singulière, Stéphanie se raconte dans le portrait de la semaine par Thierry Demaizière.