Dans l'actualité récente

The Voice 2019 : Adrian Byron Burns : On a retrouvé Barry White et il se cache dans le sud !

Voir le site The Voice 2019 Saison 8

Adrian Byron Burns
Par Pauline CONSEIL|Ecrit pour TF1|2019-03-02T21:45:14.812Z, mis à jour 2019-03-02T21:45:14.812Z

Au programme des auditions à l’aveugle de The Voice, ce samedi 2 mars, sur TF1 : Adrian Byron Burns a joué avec les plus grands et veut tenter sa chance à 67 ans !

Tout commence pour Adrian Byron Burns, lorsqu’il intègre, petit, la chorale de gospel de son église aux États-Unis. Depuis, ce musicien-chanteur a accompagné les plus grands. De Niels Young à BB King, il a joué dans le monde entier et a, à son actif, plus de 150 concerts par an. Dans les années 80, alors qu’il rentre de tournée, il prend conscience qu’il n’a pas vu grandir ses enfants. Il décide alors de tout arrêter et devient professeur d’anglais en France.

“Father and son” (Cat Stevens)

Aujourd’hui, la musique manque à Adrian. Alors, à 67 ans, il revient sur le devant de la scène pour reprendre cette carrière solo au goût d’inachevé, avec pour philosophie “il n’est jamais trop tard pour y arriver”. Sur la scène des auditions à l’aveugle, il chante “Father & Sons”. A la dernière seconde, voyant que le talent ne va pas faire partie de l’aventure, Soprano et Mika appuient sur leur buzzer. “J’ai entendu ce grain de voix qui nous rassure et nous berce,” commente Mika."C’est une voix qui conte des histoires,” s’émeut Soprano qui a les frissons. “Evidemment vous avez grandement votre place dans The Voice,” commente Jenifer. “Bonne chance,” lui lance Julien Clerc. Adrian Byron Burns décide de donner un nouveau souffle à sa carrière dans l’équipe de Soprano.

Découvrez maintenant, sa reprise inédite dans la #TalentRoom :

en savoir plus : Jenifer, Julien Clerc, Nikos Aliagas, Mika, Soprano