Arezki : “Je rêve de faire sourire les gens” (INTERVIEW)

Arezki a été le gros coup de coeur de Jenifer, lors de la deuxième soirée des auditions à l’aveugle de The Voice. Interview.

C’était quoi votre programme samedi soir ?

J’ai invité à peu près deux galaxies chez moi, à Amiens. La famille bien sûr, et des amis qui venaient d’un peu partout. On a regardé The Voice sur la télé de Papa, Maman. C’était une soirée incroyable ! J’avais l’impression d’avoir un deuxième public, moins grand mais plus conséquent dans le coeur. Et même si je connaissais le résultat, j’avais le coeur qui battait très fort. Finalement, j’ai été très agréablement surpris de ma prestation et content du rendu à la télévision. C’était moi à la télé, comme dans la vraie vie !


Vous avez reçu beaucoup de messages ?


Depuis samedi, mes réseaux sociaux ont explosé ! Je reçois beaucoup de très beaux messages. Je suis très surpris de tous ces retours auxquels je ne m’attendais pas. Ce qui m’a surpris le plus, c’est Twitter. D’ailleurs, je l’avais gardé pour la fin parce que je sais que c’est souvent la guerre internationale dessus. Et finalement, j’ai eu très peu de commentaires négatifs.




Pourquoi avoir choisi cette chanson ?


En décembre 2017, j’ai participé à un concours de chant à Dijon. Le jury était composé de Bruno Berberes, le directeur de casting de The Voice. Concours que j’avais gagné et je ne comprenais déjà pas ce qui m'arrivait à cette époque. J’avais choisi de chanter “La vie est belle” un peu par hasard et elle m’a porté chance, je crois. Maintenant, c’est une chanson qui a une histoire avec moi et elle continue de m'accompagner.


Vous rêvez de la victoire ?


J’espère que ça va lancer un projet qui me permettra de faire sourire encore plus de gens. C’est ça ma victoire. Je rêve l’aventure, je rêve la rencontre avec les autres talents, je rêve le sourire des gens … Mais la victoire, on ne dira pas non si ça arrive, mais ce n’est pas une fin en soi.


Vidéos associées

News associées