The Voice : "C’est le bon moment !"… Julien explique pourquoi il a dit "oui" à The Voice

Voir le site The Voice Kids

Le Journal - Julien Clerc est l'invité de Gilles Bouleau du 19 octobre 2017
Par ZY|Ecrit pour TF1|2018-09-11T10:19:46.414Z, mis à jour 2018-09-11T10:19:59.415Z

La nouvelle saison de The Voice va être marquée par l’arrivée de plusieurs coachs. Parmi eux, Julien Clerc. Ce dernier explique pourquoi il a accepté de s’asseoir dans le fauteuil rouge.

La huitième saison de The Voice qui sera diffusée début 2019 et dont le tournage des premières auditions à l’aveugle devrait débuter à l’automne, va connaître quelques changements. En effet, comme l’annonçait TF1 ce lundi 10 septembre, Zazie, Pascal Obispo et Florent Pagny ne rempileront pas. Pour les remplacer, la chaîne a donc fait appel à Jenifer, qui fait là son retour, Soprano qui a participé à la cinquième saison de The Voice Kids, mais aussi Julien Clerc. Ce dernier s’est confié sur sa décision de rejoindre l’équipe de coachs de l’émission.

« C’est le bon moment ! La télé est un instrument que j’ai dû apprivoiser et cela m’amuse assez d’arriver au bout de 50 ans à y participer en tant qu’acteur. (…)Je suis heureux qu’on ait pensé à moi. C’est amusant ! C’est un nouveau rôle pour moi. Là je vais être directement acteur dans une émission où je me sens tout à fait légitime parce que c’est une émission musicale de qualité je trouve, » a ainsi confié l’auteur compositeur interprète au Parisien

Julien Clerc qui avoue avoir eu du mal, au début de sa carrière, à juger les autres, estime que cette expérience arrive à point nommé. « Je pense que ça peut arriver maintenant. (…) Je vais essayer d’être honnête et en même temps bienveillant. Et je crois que ça, on peut l’être que quand on a réglé certaines choses avec soi-même. » 

Julien Clerc espère, grâce à The Voice, « être dans la transmission ». « Je vais pouvoir parler musique, entendre beaucoup de musique, certaines que je connais moins. Cela me plaît de rester au contact du monde d’aujourd’hui. J’aime le mélange des générations, c’est aussi ce qui me fait rester aux Restos du Cœur au-delà de la bonne action que cela représente. Cela me nourrit. » 

En ce qui concerne les autres coachs, il avoue déjà connaître Jenifer et Soprano et se « réjouit de rencontrer Mika ». Il confie également avoir beaucoup apprécié la façon dont Florent Pagny a abordé son rôle de coach : « J'ai déjà parlé un peu à Florent Pagny sans qu’il sache à l’époque que j’étais pressenti. Je voulais avoir son sentiment. J’ai bien aimé sa façon de participer, se montrant tel qu’il est, assez cash, honnête, tout en restant bienveillant… Car il ne faut pas ignorer le stress des candidats. » 

en savoir plus : Mika, Jenifer, Soprano