Clément, finaliste : “Je suis fier de mon parcours, je n’ai rien lâché”

Aujourd’hui, c’est la grande finale de la saison 8 de “The Voice”. Clément, le talent de Soprano, se livre dans l’Interview des Finalistes.

Votre plus grande fierté ?

Je suis fier de mon parcours et de voir que mon travail depuis mon dernier échec, a payé ! Certes, j’ai travaillé ma voix mais j’ai aussi bossé sur mon mental pour tenir le coup. Quand j’ai quitté la Corse pour travailler la musique sur le continent, ça a été une diffusion très difficile à prendre. Je ne vis pas toujours bien le fait d'évoluer loin de ma famille… Mais je n’ai rien lâché et aujourd’hui, ma plus grande récompense, c'est cette finale. Je suis aussi très fier de représenter la Corse et d'avoir porter les couleurs de mon île jusqu’ici.

Vous rêvez de la victoire ?

Oui je rêve de victoire mais ce n’est qu’un rêve. Mon objectif à moi c’était un fauteuil retourné aux auditions à l’aveugle. Ce serait trop prétentieux de dire aujourd’hui que je vise la victoire. Mais je ne suis pas arrivé en finale pour m’arrêter là. Bien sûr, je joue pour la victoire. Mais je serais heureux sans. Etre arrivé jusqu’en finale, c’est déjà une victoire. Si on m’avait dit ça, il y a deux ans, je ne l’aurais jamais cru.

La prestation que vous n’oublierez jamais ?

Je n'en oublierais aucune mais “Somebody to love” en solo restera à jamais, ma réponse face aux critiques. Cette soirée-là, je ne savais pas comment j’allais être reçu par les téléspectateurs. C'était le premier direct et surtout mon premier sauvetage par le public. Un vrai tournant dans l’aventure ! J'ai adoré chanté aussi avec Vay et Soprano sur "Cosmo" la semaine dernière. C'était la première fois que je me lâchais vraiment et ça m'a fait beaucoup de bien !

Quel est votre état d’esprit avant la finale ?

Je n’arrive toujours pas à dormir. Je réfléchis beaucoup, à tout. Je stresse aussi ! Ça va sûrement être la prestation la plus difficile à faire. J'ai vu les choses en grand pour cette finale et ce n'est pas le moment de se reposer.

Le conseil de Soprano que vous allez emporter avec vous ?

C’est plutôt une méthode de travail, une façon d’être. Soprano est quelqu’un de très professionnel. Moi qui aime le travail, il m’a donné deux ou trois conseils pour être encore plus rapide et plus efficace. Et surtout, je garderai cette belle leçon d’humilité qu’il m’a donné.

Quelle est la personne capable de vous rassurer avant la finale ?

Ma grande sœur ! Parce que cette finale, c’est son rêve avant d’être le mien. Avant même que je commence à chanter, elle rêvait déjà de tout ça. On a toujours regardé les télé-crochets ensemble depuis tout petit. C’est un peu avec elle que je vais monter sur scène, jeudi soir.

Et après ?

The Voice m’a confirmé que chanter pouvait devenir mon métier et je vais tout faire pour continuer. Il est hors de question que j’arrête ! Mais avant, je rêve quand même de boire une bière et d'une soirée entre amis pour décompresser un peu.

Finale de The Voice, Jeudi 6 juin à 21h sur TF1 !

Vidéos associées

News associées