The Voice : De ses premiers pas d'artiste à The Voice, Vincent Vinel "sort de l'ombre"

Voir le site The Voice Kids

THE VOICE - Vincent Vinel et ses proches
Par Ruben VANYPER|Ecrit pour TF1|2017-06-30T11:59:12.898Z, mis à jour 2017-06-30T12:26:40.168Z

Au travers de son livre, "Sortir de l'ombre", Vincent Vinel fait des confidences sur son enfance compliquée, mais aussi sur son souhait le plus cher au monde qu'il a pu réaliser grâce à The Voice.

Sortir de l'ombreest une manière pour Vincent Vinel de remercier ceux et celles qui ont cru en lui et qui l'ont propulsé là où il est aujourd'hui. Dans son livre, il consacre un chapitre entier à Mika"The Coach""C'est difficile d'exprimer avec des mots l'énergie qui circule entre deux personnes qui sont en phase et qui collaborent sur un plan musical. Quand d'entrée on partage ce feeling avec un artiste, c'est impressionnant", écrit-il. "Le plus surprenant, c'est que cette magie peut survenir avec des musiciens que l'on connaît très peu sur un plan personnel. C'est exactement ce qui s'est passé sur moi avec Mika", conclut-il. Dans The Voice, d'ailleurs, Vincent Vinel a eu l'occasion de sortir de ses retranchements avec le précieux soutien du chanteur libanais, qui tout de suite vu en lui un potentiel de futur winner. C'est à l'occasion d'un coaching que l'artiste a demandé à Vincent Vinel de s'ouvrir. Souvenez-vous :

 

Vincent Vinel n'a pas gagné The Voice, mais ce qu'il a gagné par la suite est tellement plus énorme. Le jeune homme de 21 ans qui vit pour la musique revient de loin. Adopté il y a dix-huit ans de cela, le chanteur sait qu'il est né sous une bonne étoile. Jean-Michel et Brigitte, ses parents adoptifs ont tout fait pour le pousser à faire de la musique son métier. A force de travail, l'artiste a comme qui dirait l'oreille absolue. "J'ai l'oreille absolue, ce qui signifie que qu'il me suffit d'entendre une note ou une suite d'accords pour pouvoir la reproduire aussitôt", assure-t-il. "Dès que j'écoute une phrase musicale ou une chanson, que je la joue au piano ou que je la chante, j'interprète instantanément ce que je viens d'entendre et en principe, sans aucune fausse note. Comme j'ai un problème de vision, quand je suis au piano, je vois uniquement mes mains, par conséquent, je n'ai pas de partition et je fais tout à l'oreille"


Son don, Vincent Vinel le travaille... dans les gares. Dans son livre, le virtuose de la musique revient sur la fois où il est entré un peu par hasard dans une gare pour jouer du piano. "C'est arrivé par hasard : je marchais sur le quai à la gare de Versailles et j'ai aperçu un piano... Je me suis dit : "Oh, il y a un piano, c'est plutôt fun ! Et si j'allais y jouer ?" De fil en aiguilles, le talent de The Voice prend goût à jouer et chanter dans les gares. A chacun de ses déplacements, il prend du temps pour pousser la chansonnette face à un public réceptif qui en redemande. "Quand je suis au piano [...] je cherche à faire naître une forme de proximité avec les passants , à ce qu'ils deviennent acteurs, alors je leur parle et ça crée une réactivité, un feeling".

Ce "feeling", les casteurs de The Voice l'ont eu. "C'était en février 2016 à la gare Saint-Lazare. J'étais avec mon ancien groupe et il y avait pas mal de monde qui nous écoutait chanter. A la fin de la prestation, une jeune femme blonde style Barbie se détache de la foule et s'avance vers moi en me disant : Bonjour je m'appelle Barbara et je m'occupe du casting de "The Voice"..." Dubitatif, Vincent Vinel croit à une mauvaise blague. Mais, en voyant à quel point la casteuse insiste pour obtenir les coordonnées du jeune homme, ce dernier finit par céder, sans trop y croire, jusqu'à ce fameux appel... "Quand elle m'a appelé une semaine plus tard, tous mes doutes se sont envolés. Bonjour Vincent ! Est-ce que tu es toujours d'accord pour venir à la pré-sélection de The Voice ?" La suite, vous la connaissez. 

Sortir de l'ombre - Vincent Vinel aux éditions Michel Lafon

en savoir plus : Vincent Vinel, Nikos Aliagas, Mika The Voice