The Voice : EXCLU. Kriill : "On aime bien être hors des cases !"

Voir le site The Voice Kids

Krill
Par CA|Ecrit pour TF1|2018-03-31T19:40:58.791Z, mis à jour 2018-03-31T19:40:58.791Z

Repêché par Pascal Obispo, Klaar et Richard (KRIILL) ont de nouveau séduit avec leur style qu’ils décrivent comme "hors cases".

Ce samedi, Klaar et Richard ont revisité avec brio le titre de Rihanna"Bitch better have my money". Lors des auditions à l’aveugle, ils avaient enflammé le plateau de The Voice avec leur reprise des Bee Gees, "Staying Alive" et avaient décidé de faire équipe avec Mika. Le groupe KRIILL n’a pas été sélectionné par leur coach mais a eu la chance d’être repêché par Pascal Obispo. Les deux jeunes hommes continuent donc l’aventure. 

MYTF1. Ce soir, vous avez repris le titre de Rihanna "Bitch better have my money", en y ajoutant votre touche personnelle. Etait-ce un pari risqué ?
"C’était un vrai challenge de reprendre le titre et le retravailler car c’est assez proche de ce que nous faisons. Il fallait qu’on montre notre identité avec ce morceau."

MYTF1. Qu’est-ce que Mika vous a apporté lors de vos répétitions ?
"Mika nous a aidés à bien connecter notre voix pendant la performance. Car puisque nous faisons aussi le son, on réfléchit beaucoup lors de notre prestation. Quand tu joues en même temps que tu chantes, ça peut arriver de ne pas vraiment écouter l’autre car tu es concentré sur ce que tu fais. On a vraiment travaillé sur ce point."

MYTF1. Pourquoi aviez-vous choisi Mika lors des auditions à l’aveugle?
"Klaar aime beaucoup Mika. Puis il a vraiment cette étiquette du coach ouvert, il aime les talents différents. Donc on s’est dit qu’on avait sûrement une chance avec lui !"

MYTF1. Les coachs ont réellement eu du mal à vous départager. Mika a finalement choisi Sherley. Sur le moment, vous lui en vouliez ?
"Pas du tout ! On a trouvé ça totalement normal. Elle dégage un truc de fou. On pense aussi à Jody Jody qui n’a pas été prise… Ce sont deux filles avec lesquelles nous nous entendons très bien. D’ailleurs, on ne voulait pas se retrouver en trio… Mais on a malheureusement dû s’affronter."

MYTF1. Vous avez été repêchés par Pascal Obispo qui admire votre travail. Qu’avez-vous ressenti sur le moment ?
"Lors des auditions à l’aveugle, Pascal Obispo est le deuxième coach à s’être retourné. Sur le moment, on était agréablement surpris et heureux de pouvoir continuer l’aventure."

MYTF1. Changer de coach vous fait peur ? 
"Non. Nous pensons que c’est une chance de pouvoir travailler avec différents coachs. C’est un regard en plus sur notre travail."

MYTF1. Qu’attendez-vous de lui ? 
"Je pense qu’on va beaucoup apprendre avec lui. Il connaît notre univers. On attend une rencontre humaine avant tout, découvrir un artiste accompli. C’est génial d’échanger avec quelqu’un qui partage la même passion que nous. On pense que l’aventure va très bien se passer grâce à sa bienveillance. Et on sait qu’il ne va pas nous demander de quitter nos machines !"

MYTF1. Vous êtes deux. Vous formez le groupe KRIILL, vous faites de la MAO, musique assistée par ordinateur. Selon vous, quelle est votre force dans l’aventure ?
"Notre créativité, nos propositions, notre inventivité, la revisite des morceaux que l’on fait... Tous ces critères font vraiment la force de KRIILL."

MYTF1. Pensez-vous pouvoir produire et chanter "de tout" ?
"Avant de s’arrêter sur un titre, on essaie d’avoir une affinité avec lui. On marche beaucoup à l’instinct. Si un titre ne nous plaît pas, mais qu’il nous inspire quelque chose, ça peut quand même marcher."

MYTF1. Avez-vous un style musical défini ?
"On espère qu’on nous reconnaît. Après, définir notre style est assez compliqué. On fait du KRIILL quoi ! On aime bien être "hors des cases"."

MYTF1. Qu’est-ce qui vous prend le plus de temps ? Fabriquer la musique ou travailler la voix ?
"C’est 50/50. Cela demande beaucoup de réflexion. Il faut savoir exactement ce que chacun fait mais l’équilibre se fait assez naturellement. Dès que ça ne va pas, on l’entend et le ressent tout de suite."

MYTF1. Comment vous sentez vous avant de monter sur scène ?
"C’est toujours intimidant et impressionnant. Le prestation est tellement courte, on se dit qu’il ne faut pas se louper. Nous n’avons pas le temps de nous familiariser avec le public comme lors d’un concert par exemple. Être sur scène à The Voice, c’est comme dans un rêve. Tu joues pendant deux minutes et tu oublies un peu ce qu’il s’est passé quand tu as fini !"

MYTF1. Vous êtes plutôt stressés ou détendus avant de monter sur scène ?
"On est stressé comme jamais ! Il faut absolument se concentrer avant de monter sur scène, c’est très important."

MYTF1. Est-ce que Krill peut encore nous impressionner ?
"On espère et on fait  tout pour ! On vous réserve plein de surprises pour la suite de l’aventure."

en savoir plus : Pascal Obispo, Mika, Kriill