The Voice : Exclu. Liv, "extraterrestre" de la saison 3 : "Je vais sortir mon premier album"

Voir le site The Voice Kids

17453459 10206923788813569 988417109 o
Par Ingrid BERNARD|Ecrit pour TF1|2017-03-24T11:48:09.081Z, mis à jour 2017-03-24T13:50:11.809Z

Il y a trois ans, Liv participait aux auditions à l’aveugle de The Voice. Sa reprise de Let it be avait marqué les coachs et le public avec sa voix de chipmunks. Elle revient sur le devant de la scène avec son premier album.

Trois ans ont passé depuis votre participation à The Voice. Racontez-nous ce qu’il s’est passé depuis ?
J’ai beaucoup travaillé. Un producteur m’a contactée suite à ma participation à l’émission. On a pris notre temps pour composer des chansons. Pendant cette période, j’ai gagné en maturité et musclé ma voix. Je suis prête à sortir mon premier album.

Pour quand est-il prévu ?
Cet automne. Le registre sera plutôt électro-pop. Mon premier single Vendez-nous du rêve est en pré-commande sur tous les sites de téléchargement. Il sortira le 7 avril prochain. Ce projet se veut à la fois ambitieux et atypique. Parce qu’il s’agit de faire confiance à la nouvelle génération. J’ai 20 ans. Le réalisateur de l’album a, quant à lui, 16 ans. C’est lui qui s’occupe des arrangements. On retrouve beaucoup d’instruments mixés au synthé. Les personnes qui apparaissent dans le clip ont entre 16 et 19 ans. Ce sont mes amis. Rien n’était calculé. Tout s’est fait naturellement.

Quel sera le ton de votre album ?
C’est un cri du cœur. On aborde des sujets graves qui concernent notre société. On essaye toutefois de ne pas employer des mots trop violents pour qualifier notre époque. Cet album se veut engagé, d’une certaine manière,  mais il n’y a pas de haine ni d’animosité. On a juste envie de demander aux jeunes de réagir. On peut faire bouger les choses mais il faut qu’on se fasse confiance et qu’on nous fasse confiance.

Etes-vous d’un naturel engagé ?
Je dirais plus que je me sens concernée. Avec nos amis, on va voter pour la première fois cette année. Et légitimement on se demande : « peut-on changer les choses ? » Il y a un sentiment de malaise chez les jeunes. Ils se sentent un peu perdus mais il ne faut pas leur jeter la pierre. On doit juste se montrer solidaire.

Vous aviez marqué les coachs et le public avec votre petite voix "d’extraterrestre". Allons-nous la retrouver sur cet album ?
Vous la retrouverez certainement quelque part mais pas sur cet album. Ce n’est pas elle qui me définit. J’ai plein d’autres choses à montrer.

Que retenez-vous de l’expérience The Voice ?
Que du positif. Je voudrais remercier l’émission car c’est grâce à elle que j’en suis là aujourd’hui. Je réalise mon rêve. J’ai toujours été bien entourée et très suivie sur les réseaux sociaux. Je suis ravie de voir qu’autant de gens me soutiennent. Je reçois encore beaucoup de compliments. Il m’arrive même que des enfants me demandent dans la rue de chanter un titre avec ma "petite voix". Je le fais volontiers. Cela m’amuse et eux aussi.


en savoir plus : Jenifer, Mika