The Voice : EXCLU. Thana-Marie, victime d'une extinction de voix : "Je reviendrai en saison 8, j’aurai les coachs à l’usure"

Voir le site The Voice Kids

Thana Marie
Par Ingrid BERNARD|Ecrit pour TF1|2018-03-24T22:30:13.818Z, mis à jour 2018-03-25T11:26:29.150Z

Malgré une extinction de voix, Thana-Marie s’est présentée sur la scène de "The Voice" en reprenant le titre Vole de Céline Dion. Elle n’a malheureusement pas été choisie par Florent Pagny. Mais elle reste plus motivée que jamais.

Tu étais aphone la veille du prime. Comment t’es-tu sentie lorsque Florent Pagny t’a dit : "Si tu ne peux pas chanter, il va falloir abandonner ?"
C’était super dur à entendre. J’écoutais ce qu’il me disait mais en réalité, je n’étais plus là. Je me voyais déjà partir. J’ai consulté un ORL. Il m’a dit qu’il allait tout faire pour que je puisse chanter. Malheureusement, en 24h, il y avait peu de chance qu’un miracle se produise. Il m’a conseillé de ne pas forcer pour ne pas abîmer encore davantage mes cordes vocales. Il ne s’est pas montré très enthousiaste.

Que s’est-il vraiment passé ?
Mes cordes vocales étaient enflammées et j’avais des nodules. Après, il y avait certainement une part de stress. La veille j’allais très bien. A chaque fois que je fais un concert, je me mets la pression et je suis malade. Mais jamais au point d’être aphone.

Les coachs ont salué ton courage. As-tu pensé à quitter l’aventure ?
Non, même si ça a été particulièrement dur à vivre. Je n’ai pas pu répéter ma chanson. Le jour-même, au moment du filage, je me suis effondrée sur scène devant tout le monde. C’est le pire moment de ma vie. On a aussi dû simplifier la mise en scène. Après, je me voyais pas abandonner. C’était impossible. Lors du prime, je me suis sentie libérée. J’étais fière de moi. J’ai été particulièrement touchée par les mots de Mika. C’est tout de même très frustrant de ne pas pouvoir montrer ce dont on est capable.

Prête à revenir pour une saison 8 ?
Oh que oui ! Je vais avoir les coachs à l’usure (Rires). Je suis quelqu’un de persévérant. A l’époque, je n’ai déjà pas pu faire The Voice Kids à quelques mois près. Je vais travailler à fond pendant un an, pour progresser.

Que nous prépares-tu pour l’année prochaine ?
Je pense que je choisirais une chanson qui correspond davantage à mon univers vocalement parlant, plutôt de la soul ou du jazz. Et puis, je reviendrai plus mature que jamais. En espérant que les coachs soient convaincus !

Qu’est-ce que cette aventure t’a apportée ?
Des critiques constructives. Jusqu’à aujourd’hui, on me disait toujours que tout était très bien. Je me rends compte que je dois encore progresser sur la technique, la gestion de mon stress et ma prestance scénique. Grâce à The Voice, je vois enfin mes défauts ! Sur les auditions à l’aveugle, j’avais la voix complètement fermée. Je suis capable de faire mieux.

La musique, c’est toute ta vie. Tu as même arrêtée tes études pour t’y consacrer. Que vas-tu faire maintenant ?
J’ai voulu me la jouer artiste incomprise en arrêtant mes études, mais ça ne me rapporte pas beaucoup d’argent. Du coup, je vais les reprendre. Mais je vais continuer de poster des vidéos sur mes réseaux sociaux.

Tu as aussi fait l’émission pour rendre fier ton papa qui est musicien. Pari réussi ?
Oui, il a compris que je ne lâcherai pas l’affaire. Maintenant, il m’aide, il me pousse, me donne des conseils. J’habite même chez lui. Après, il a toujours du mal à me montrer sa fierté par pudeur. Il pense toujours que le monde de la musique est cruel. Il a envie de protéger ses enfants, c’est normal. Mais il me comprend mieux aujourd’hui.

Les fans t’ont beaucoup soutenue sur les réseaux sociaux…
Oui, c’est incroyable ! Le soir des auditions à l’aveugle, mon téléphone a buggué tellement j’ai reçu des notifications. Ca m’a un peu fait peur (Rires).

en savoir plus : Thana-Marie, Florent Pagny