The Voice Kids : Exclusif : Gianni Bee : « Ma voix a planté »

Voir le site The Voice Kids

THE VOICE - Gianni Bee - « Wicked Game » (Chris Isaak) (saison 6)
Par Nicolas Palita|Ecrit pour TF1|2017-04-22T21:14:59.941Z, mis à jour 2017-04-22T21:14:59.941Z

Ce talent parmi les plus jeunes de cette édition est très courageux. Malgré des difficultés, il est prêt à se battre pour convaincre coachs et public.

Pourquoi participez-vous à The Voice ?
C’est presque par accident. J’avais pris un trimestre sabbatique pour faire de la musique à Paris et Bruno Berberes m’a contacté via facebook. Ensuite tout s’est enchainé rapidement. Pour être franc j’ai quand même hésité car mes parents veulent que je continue à suivre mes études. Néanmoins ils ont trouvé bête de rater cette opportunité et ont pensé que je risquerais de leur reprocher plus tard. Donc j’ai pu participer. Je suis ravi car cela me permet de côtoyer les grands de la musique en France et d’avoir leur avis tout en travaillant avec des pros.

Qu’avez-vous ressenti lors des auditions à l’aveugle ?
J’étais très stressé. J’avais très peur car il y a beaucoup de talents ayant plus de métier et d’assurance que moi. Je me demandais ce que je faisais là. Pour le reste j’ai un blackout. En me voyant lors de la diffusion je me suis trouvé blanc comme du carrelage. Je tremblais et mes genoux s’entrechoquaient. Finalement c’était rigolo mais bizarre.

Que pensez-vous de votre coach Florent Pagny ?
Je ne le connaissais pas vraiment car je viens de vivre huit ans en République Dominicaine. J’avoue que je ne m'intéressais pas énormément à la musique française. Maintenant que je le connais je peux dire que Florent Pagny est un monument de la chanson française et un chanteur à voix. Il me prodigue beaucoup de conseils techniques qui m’aident vraiment.

Vous venez d’affronter Bulle.  Vous aviez peur de lui ?
J’ai été très surpris car je ne m’attendais pas à affronter un gars de 34 ans qui fait 2 fois ma taille (rires). J’avais en effet peur et me suis dit qu’il fallait tout donner. D’autant que nous avons tous les deux des univers très différents. Après chacun a ses atouts. Si la chanson de James Blunt est dans mon registre, lui est avantagé avec sa voix aiguë alors que je suis plus à l’aise dans les graves.

C’est pour ça qu’on vous sent mort de trac…
C’est vrai car je n’ai jamais chanté avec de vrais musiciens. En plus la veille de la battle c’était mon anniversaire et je souffrais d’une grosse angine avec 40 de fièvre. J’ai dû prendre de la cortisone qui m’a détruit la voix. En prime je me suis planté sur scène mais je ne vais pas m’en plaindre car Florent Pagny me garde.


Seriez-vous surpris de vous qualifier ?
Oui surtout  après les commentaires des coachs. Cela dit ils ont raison car ma voix a planté. Je suis vraiment très content d’avoir une troisième chance pour montrer ce que je sais faire.

Justement dans quel état d’esprit allez-vous préparer l’épreuve ultime ?
C’est l’épreuve la plus difficile car statiquement elle élimine le plus grand pourcentage de talents. J’espère être en bien meilleure forme. Je vais essayer de tout donner, d’impressionner et de surprendre Florent ainsi que le public. Je veux montrer que je suis un chanteur à voix.



en savoir plus : Bulle