The Voice : Focus sur ceux qui ont fait l'unanimité auprès des quatre coachs !

Voir le site The Voice

coach1
Par Ruben Vanyper|Ecrit pour TF1|2016-02-01T13:37:16.064Z, mis à jour 2016-02-01T13:37:16.874Z

Ils étaient 13 à défendre leur place samedi soir sur le plateau de The Voice... Retour sur ceux qui ont fait l'unanimité auprès de nos quatre coachs.

Le premier prime de la saison 5 de The Voice n'a certainement laissé personne indifférent. Car cette année, les talents redoublent d'originalité et de personnalité, et les quatre coachs, Zazie, Garou, Florent Pagny et Mika ont été bluffés par les prestations des candidats et leurs univers musicaux. Tout au long de l'émission, les talents ont interprété des chansons à leur manière, et certains ont marqué les esprits. MYTF1 vous propose de faire un récapitulatif de ceux qui ont fait un sans faute et qui ont conquis nos dénicheurs de talents.

Lucyl Cruz, la voix rauque de la saison 5

On commence avec Lucyl Cruz, une grande jeune femme de 24 ans à la voix puissante. Cette dernière avait la lourde responsabilité d’ouvrir cette première phase de l’émission. Une pression supplémentaire pour une artiste que son cousin décrit comme "timide" et "très humble". Pourtant, en interprétant Hello de la chanteuse Adele, la jeune femme a conquis les quatre coachs qui se sont retournés un par un ! Mika a insisté sur le fait qu’il est le premier à avoir appuyé, histoire de s’attirer les faveurs de la jeune femme. Zazie en a même eu la chair de poule. Garou, lui, pense que si Adele entendait cette reprise de sa chanson, elle en rougirait. Joli compliment de la part du chanteur québécois qui aimerait bien avoir un tel talent dans son équipe.


Antoine, le diamant brut

Il n’a que 16 ans et pourtant il rêve déjà devenir un Rolling Stones. Et selon ses proches, Antoine a largement les capacités pour marcher dans les pas d’un Mick Jagger. Ses amis et ses parents s’accordent à dire que le jeune homme est comme métamorphosé quand il monte sur scène. L’élève de Terminale L l’avoue lui-même : quand il fait de la musique, il n’est "plus maître de ses mouvements". Face aux quatre fauteuils rouges retournés, Antoine ne montre pas une seule trace de stress. Le jeune homme s’est pourtant attaqué à un monument du rock’n’roll, à savoir Boys Don’t Cry du mythique groupe britannique The Cure. Survolté, comme possédé, le jeune homme emballe le public et remporte tous les suffrages. Florent Pagny est impressionné par l’énergie du jeune garçon malgré quelques problèmes de justesse qu’il espère bien travailler avec lui. Zazie adore le côté "sauvage" du garçon et ne désire qu’une chose qu’il décide de rejoindre son équipe. Mais Mika a aussi son mot à dire. Ce dernier a loué l’énergie et le potentiel d’Antoine mais il a apprécié la personnalité de ce dernier.

Réphaël, le beau gosse pudique

Très pudique, Réphaël n’a jamais vraiment osé évoquer sa passion pour la musique avec ses proches. Alors quand ils l’ont entendu chanter pour la première fois, ils ont tout simplement été scotchés. Il y a un an, il a décidé de mettre entre parenthèses sa carrière de coach sportif pour se lancer dans une formation en chant. "Je prends de gros risques en faisant The Voice parce que je n’ai aucune expérience de la scène : les lumières, les projecteurs, le public, les coachs. C’est quelque chose qui bloque complètement", confie-t-il avant sa prestation. Et pourtant, le jeune homme montre toute l’étendue de son talent en interprétant Ain’t no sunshine de Bill Whiters tout en s’accompagnant à la guitare. Et c'est un carton plein pour Réphaël, acclamé par la foule en délire et les coachs. Après avoir terminé de chanter, Garou se dirige alors vers Réphaël pour lui dire à quel point il a apprécié sa performance. "Le blues, c’est jamais parfait. Mais là il était parfait parce que ça venait de là (en pointant le cœur du jeune homme)". Un argument qui finit de convaincre Réphaël qui est le troisième talent à rejoindre le camp du chanteur québécois.

Gabriella, le Québec chantant

A seulement 22 ans, Gabriella qui vient tout droit du Québec a quitté Montréal pour montrer toute l’étendue de son talent à Zazie, Florent Pagny, Garou et Mika. Auteur, compositrice et interprète, la jeune femme espère bien faire "pleurer son violon" pour toucher la corde sensible du public et des coachs. D’ailleurs, ces derniers ne s’y trompent pas et ne tardent pas à appuyer l’un après l’autre sur le bouton rouge alors que la jeune femme reprend superbement The Scientist de Coldplay. Seul Mika tarde un peu à se retourner… Après mûre réflexion, c'est vers ce dernier que la jeune femme se tourne pour continuer l'aventure The Voice. Et elle est loin de se terminer...

Sol, le candidat solaire de The Voice

A 29 ans, Sol est un artiste touche-à-tout. Compositeur, comédien de théâtre, prof de chant, il se rêve désormais en chanteur. The Voice est pour lui une chance inouïe de se prouver qu’il peut y parvenir. "J’en ai un peu marre de me démener dans le vent et que jamais personne ne vienne voir ce que je fais", confie le jeune homme. Le jeune talent a soif d’apprendre et pense que les quatre coachs peuvent énormément lui apporter. Et pour convaincre ces derniers de son talent, le jeune homme a opté pour le titre Crazy de Gnarls Barkley. Et dès les premières notes, les quatre coachs sont intrigués, subjugués par la voix étonnante de Sol. Même Nikos n’en revient pas : "Il est incroyable, (…) extraordinaire". Tous les coachs finissent par se retourner sidérés par la performance. Zazie va même jusqu’à faire la roue pour obtenir le talent dans son équipe. Florent Pagny lui signale qu’il a tellement envoyé qu’il a non seulement emballé le public mais il a aussi détraqué son fauteuil. Il ajoute même : "Pour nous, c’est du caviar un mec comme toi." Visiblement touché par le geste de Zazie, ce dernier se tourne vers elle pour la suite des festivités…


en savoir plus : Mika, Garou, Zazie, Florent Pagny