The Voice : Incantèsimu est le premier groupe corse à tenter The Voice !

Voir le site The Voice Kids

Incantèsimu reprend « Zombie » de The Cranberries
Par Nicolas Palita|Ecrit pour TF1|2017-03-04T20:53:41.538Z, mis à jour 2017-03-04T21:25:43.378Z

La Corse est douée ! C’est ce qu'ont brillamment démontré, samedi soir dans "The Voice 6", ces trois compères tout droit venus de l’île de beauté.

Si vous appréciez I Muvrini, Canta U Populu Corsu ou encore Petru Guelfucci vous n’allez pas résister à Incantèsimu. Ce groupe constitué par Florian, Joseph-Antoine et Yvan nous apporte en effet tout l’art du chant du peuple corse. Formé d’un agriculteur, d’un gérant de magasin à Bastia et d’un étudiant en musique qui espère enseigner le chant plus tard, Incantèsimu a l’art de mélanger les genres avec brio. La preuve avec leur reprise de Zombie des Cranberries. Plutôt que d’en proposer une version identique, le trio se l’approprie en lui donnant un air de modernité, tout en lui apportant des notes traditionnelles. Résultat, bien que chanté en anglais, ce titre prend un petit air de corse et nous offre un beau voyage.


Cette version interpelle pour le moins les coachs. Alors que Zazie essaye de deviner combien ils sont, Florent Pagny et M Pokora ont rapidement la réponse en appuyant sur le buzzer. Prenant son temps pour réfléchir, Mika se laisse finalement séduire par la fin de la chanson pour laquelle Florian, Joseph-Antoine et Yvan se laissent aller à un brin de polyphonie. Mélangeant humour et sérieux, M Pokora leur explique qu’il a la chair de poule pour la première fois et que s’ils le choisissent, il pourra passer des vacances gratuites en Corse. Histoire d’insister, il tente d’appeler Patrick Fiori. Mais cela ne suffit pas puisque Incantèsimu choisit Mika.

Au final, que faut-il retenir de leur audition à l’aveugle ? Tout d’abord que les Corses savent très bien chanter, mais ça personne n’en doute sur l’île de beauté. Le chant y est en effet une tradition plus que millénaire qui permet à tous de se retrouver. Ensuite, qu’il est plus difficile pour les coachs et le public de résister à la magie que provoquent les polyphonies d’un chœur d’hommes. Enfin, Incantèsimu prouve une nouvelle fois, s’il en était besoin, que même les groupes ont leur chance dans le show musical !




en savoir plus : Mika, Incantèsimu