Iconique - Le déhanché de Mika lors du bal d’ouverture !

iconique-dehanche-de-mika-lors-bal-d-ouverture-8196834
Cela n’a pas échappé aux téléspectateurs. Lors de l’ouverture, Zazie, M Pokora, Florent Pagny et Mika ont interprété Un, deux, trois de Fredericks Goldman Jones. Ravi d’être sur le plateau, le chanteur Libanais nous a offert un déhanché iconique.

"Ça faisait un, deux, trois, pretty mama, Quatre, cinq, six, I miss you, Sept, Huit, Neuf, Can't get enough, Dix, onze, douze, I ain't got the blues", chantent les coachs sur le plateau de The Voice. Heureux d’entamer la deuxième étape de l’aventure, les fameuses battles, les dénicheurs de talents ont décidé de pousser la chansonnette, de quoi donner de la force aux artistes qui s’apprêtent à prendre le relais dans les minutes qui suivent. Et quoi de mieux que Un, deux, trois du chanteur Fredericks Goldman Jones pour se donner du pep’s ? Décidément très enjoué à l’idée de chanter sur scène, le chanteur libanais a glissé un déhanché du tonnerre. Mélange de twist et de danse des canards - à vous de juger-, le chanteur a donné tout ce qu’il avait. Et les coachs l’ont bien remarqués.

Mika, des déhanchés à n’en plus finir…

Mikachu comme il se fait surnommer par ses confrères a la réputation de bouger dans tous les sens et ça, peu importe l’occasion. Il y a deux semaines, lorsque The SugaZz ont décidé de le choisir en tant que coach, l’interprète de Grace Kelly n’a pu s’empêcher d’entamer une danse de la victoire digne de ce nom provoquant un fou-rire chez M Pokora, Florent Pagny Zazie. Une chose est sûre, Mika ain’t got the blues !

News associées