The Voice : Kendji Girac : les 5 choses à savoir sur sa nouvelle vie !

Voir le site The Voice

Kendji Girac dans l'émission Sept à huit
Par Ruben Vanyper|Ecrit pour TF1|2016-03-21T13:22:46.170Z, mis à jour 2016-03-24T13:11:23.468Z

Kendji Girac, l'homme aux millions de disques vendus s'est confié sur sa nouvelle vie aux caméras de Sept à Huit. L'occasion pour nous d'en savoir un peu plus sur ce chanteur qui renverse tout sur son passage...

Avec son sourire, sa gentillesse, son respect des autres, Kendji Girac est l'atout charme de la communauté gitane. L'ancien gagnant de The Voice, qui vit toujours dans une caravane, raconte sa vie d'avant, ses valeurs familiales et l'appréhension de ses proches quand il a débarqué dans le showbiz.

Kendji, un autodidacte né


Avant The Voice, le jeune Kendji chantait devant sa caravane, accompagné des siens. Un jour, son oncle décide de l'enregistrer en train de chanter Bella de Maître Gims. Grâce à cette chanson, le jeune homme âgé de 17 ans à l'époque ne sait pas que cette reprise le propulsera sur le devant de la scène et remportera la saison 3 de The Voice. Sa passion pour la guitare lui est venue de lui-même. Baigné dans la musique depuis le berceau, le chouchou des Français a appris seul à jouer de la guitare."Mes frères, mes cousins jouaient à la guitare. Mon père n'a pas voulu m'apprendre alors j'ai dû apprendre tout seul" a-t-il lancé face à la caméra.

Plus intelligent que Justin Bieber 

Malgré son jeune âge, Kendji connaît Luis Mariano et Julio Iglesias presque mieux que Justin Bieber : "J'avais une voix forte quand j'étais petit et j'adorais chanter les chansons de Luis Mariano et Julio Iglesias encore plus que Justin Bieber alors que ce dernier est de ma génération".


Un porte-voix de la cause gitane

En quelques mois, Kendji Girac est devenu "le gitan des français". Une étiquette que le chanteur apprécie. "J'ai parlé sincèrement ! J'ai prouvé aux gens qu'on n'était pas que des mauvais. Je suis fier d'être gentil et humble. Mais il y a aussi les méchants, c'est comme partout", confie-t-il, ravi de représenter dignement sa communauté.  


Kendji et sa famille

Des parents bienveillants

En arrivant sur Paris, sa maman avait peur de le voir partir dans le showbiz, contrairement à son père, qui a vécu le départ de son fils pour la Capitale de manière plus philosophique. Élagueur avant d'être chanteur, Kendji exerçait un métier difficile où il aurait pu perdre la vie plusieurs fois. Pour son paternel, le fait de voir son fils chanter sur scène le rassure. 


Kendji Girac

L'argent, un sujet tabou


Conscient de l'argent qu'il gagne, ce sujet reste encore tabou avec ses proches. S'il ne parle pas chiffres avec ses parents, c'est avant tout pour les protéger et rester humble face aux personnes qui "se lèvent chaque matin pour gagner leur vie"

en savoir plus : Kendji Girac