The Voice : Loup, Fanny Beaumont... ils n'ont pas fait chavirer les coachs

Voir le site The Voice

Loup – Uptown Funk (Bruno Mars) (Saison 6)
Par Sabine BOUCHOUL|Ecrit pour TF1|2017-02-20T05:30:14.726Z, mis à jour 2017-02-20T05:30:14.726Z

Les places sont chères à "The Voice". Loup, Fanny Beaumont, Marcos et Patricia Grillo n'ont pas réussi à faire retourner les coachs, malgré leur talent évident.

Ils n’ont malheureusement pas convaincu les coachs. Pourtant, ce n’est pas faute de talent. Du talent, tous les chanteurs qui tentent leurs chances à The Voice en ont. Mais la dure loi du concours est simple : il n’y a pas de place pour tout le monde dans les équipes. Dès lors, il faut faire un choix.

Loup s’attaquait à Uptown Funk de Bruno Mars et Mark Ronson. Le lycéen de 17 ans est fougueux, il commence sa prestation au piano puis poursuit sur le centre du plateau. Il emporte le public, fait danser la foule, conquise. Mais cela ne suffira pas. Les coachs n’appuieront pas sur le buzzer. Il repartira sans que Mika et ses complices ne découvrent son visage. M Pokora note la pointe de déception dans le public. "Il devait être beau", ironise le coach. Pour Zazie, "ça manquait de quelque chose, de rythme, sur toute la proposition et pour une chanson comme ça, il faut un minimum de tenue", Florent Pagny ajoute "c’était un peu brouillon, on aurait dit moi quand j’étais jeune".


Fanny Beaumont, 28 ans, voulait que cette "audition change sa vie" afin de "passer en CDI chant/chanson/musique", elle qui chante dans les bars et cabarets en parallèle de son emploi de commerciale en téléphonie. C’est avec Dernière danse d’Indila qu’elle tente sa chance. Malheureusement pour elle, même si c’est impeccable d’après les coachs, le chemin s’arrête aux auditions à l’aveugle. Pour Mika "c’était sans faille, la lumière ne passait pas". Zazie ne voyait pas "où ça allait, c’était un peu trop classique, mais c’est subjectif". Florent Pagny conclut que sans doute, cette année, The Voice ne recherche pas forcément quelqu’un de vraiment parfait mais qui les surprend.



Marcos non plus n’attirera pas les faveurs des coachs. Le talent de 32 ans reprenait I Can’t Stand the Rain de Tina Turner et il avait beau se démener comme un beau diable, les fauteuils restent immobiles. Zazie n’est pourtant pas indifférente au groove du chanteur. Mika estime qu’il y a du travail pendant la prestation. "Il a tout fait mais il n’est pas arrivé à destination". Pour Florent Pagny, "il y a du tissu mais pas de dynamisme". Il finit par conclure "ça manquait de muscles".



Patrizia Grillo a eu son moment de gloire, il y a trente ans. Dans le film de Claude Lelouch, Itinéraire d’un enfant gâté. La chanteuse de rue qui reprend Edith Piaf, c’est elle. En participant à The Voice, elle veut boucler la boucle. Pour tenter les coachs, elle chante Qui me dira de Nicole Croisille. La Corse ne convainc pas mais elle ne laisse pas indifférente, si bien que les quatre juges enfreindront la nouvelle règle qui leur interdit de voir les talents non sélectionnés. Ils iront tous saluer Patrizia. Zazie ira jusqu’à la raccompagner dans les coulisses : "vous chantez avec votre cœur, ne changez rien".



en savoir plus : Zazie