The Voice : M. Pokora : "On s’est tout de suite chambré avec les autres coachs"

Voir le site The Voice

cette saison, les coachs ont mis le feu
Par Ingrid BERNARD|Ecrit pour TF1|2017-02-15T10:11:04.947Z, mis à jour 2017-02-15T11:10:36.696Z

Il est le petit nouveau de l'équipe. M. Pokora a rejoint, cette année, Mika, Zazie et Florent Pagny. Et entre eux, le courant est tout de suite passé. A quelques jours du lancement de "The Voice", le chanteur s'est laissé aller à la confidence.

Vous avez été coach de The Voice Kids. Coacher, aujourd’hui, des personnes plus âgées que vous, ça ne vous fait pas peur ?
J’ai pris beaucoup de plaisir dans The Voice Kids. Je savais que The Voice, ça serait différent, une nouvelle aventure… J’ai fait suffisamment de choses en 13 ans de carrière pour montrer que j’avais une vision, que j’étais capable de prendre des décisions, de faire des choix et de guider des jeunes artistes. La comédie musicale Robin des Bois m’a permis d’acquérir une certaine expérience. J’ai enchainé avec une grosse tournée et un album. Je me dis, qu’aujourd’hui, j’ai suffisamment de choses à transmettre à des personnes plus âgées que moi. Et puis, il y a eu le cap de la trentaine. Je pense que ça a changé quelque chose inconsciemment.

Etiez-vous, vous-même, un téléspectateur de The Voice ?
Je suis le programme depuis quelques années déjà. Lors des éditions précédentes, je commentais sur Twitter certaines soirées. J’avais des coups de cœur. Je me suis aperçu que The Voice était un vrai tremplin pour les artistes.

Lors de votre premier passage à la télévision, vous n’aviez que 17 ans. Cela vous a-t-il permis d’être plus indulgent avec les talents ?
Effectivement, pendant les auditions à l’aveugle, j’avais toujours en tête mon premier passage à la télévision. Je sais ce que c’est de passer devant des personnes et de se « sentir jugé ». A l’époque, j’ai perdu tous mes moyens. Je n’avais pas de souffle, la voix ne sortait pas. J’étais à 40%. Je me suis mis à la place des talents. A la différence c’est que nous sommes coach et non « juge ». Nous sommes là pour conseiller avant tout.

Comment avez-vous été accueillis par les autres coachs ? Avez-vous eu le droit à un petit bizutage ?
(Rires). Non, je n’ai pas eu le droit à un bizutage ! Je trouve, qu’au contraire, ils m’ont simplifié la vie. Lorsque tu arrives dans une aventure qui fonctionne bien depuis des années, il faut trouver ta place. Et ce n’est pas forcément évident. Le courant est tout de suite bien passé entre Florent Pagny, Mika, Zazie et moi. Ils m’ont mis à l’aise, m’ont intégré dans les debriefs. On s’est tout de suite taquiné, chambré…

Découvrez les premières voix


en savoir plus : M Pokora