Marianne Aya Oma, elle vous invite au voyage avec sa voix

Les auditions à l’aveugle de The Voice offrent de belles surprises. Et Marianne Aya Oma en est une. Avec sa voix unique et son registre particulier, la chanteuse a réussi à convaincre les coachs.

C’est à l’âge de 13 ans qu’elle découvre pour la première fois son amour pour la musique. En écoutant Joan Baez, une chanteuse américaine des années 40, elle a une révélation : « Elle avait une voix tellement pure », raconte-t-elle. Quelques années plus tard, elle partage la scène avec cette même artiste. Du rêve à la réalité. A 44 ans, Marianne Aya Oma joue de la musique depuis plus de vingt ans. Chanteuse, guitariste et auteure-compositeur, elle espère convaincre les coachs avec la reprise de La Llorona, un chant traditionnel mexicain. C’est durant son voyage au Mexique à l’âge de 18 ans qu’elle se consacre à l’apprentissage de l’espagnol afin d’interpréter les titres phares du pays : « J’ai commencé à écrire mes premières chansons et à oser à chanter dans la rue », ajoute-t-elle.

Déterminée à monter sur la scène de The Voice, Marianne mêle ainsi sa voix à une technique bien particulière : celle de faire le son de la trompette avec ses lèvres. Une prouesse technique saluée par l’ensemble des coachs. Ces derniers se retournent d’ailleurs face à cette prestation qui invite au voyage. Seul M Pokora ne buzze pas. « C’est très impressionnant, c’est juste parfait. Il y a une maîtrise de ce que vous proposez qui est hallucinante. Il n’y a pas une seule fausseté. J’ai un petit faible pour le solo de trompette », confirme Zazie.

Retrouvez la cover de Marianne dans The Voice




En savoir plus sur Florent Pagny

Vidéos associées

News associées