The Voice : Marianne AYA OMAC, la femme trompette de la soirée !

Voir le site The Voice

THE VOICE - Marianne Aya Omac - « La Llorona » (chant traditionnel mexicain) (saison 6)
Par Ruben VANYPER|Ecrit pour TF1|2017-04-01T20:12:55.140Z, mis à jour 2017-04-01T20:12:55.140Z

Ce soir, Marianne a fait sensation sur la scène de The Voice. Il faut dire que la jeune femme mime la trompette à la perfection avec la simple utilisation de sa bouche… Regardez !

Les Français étaient habitués à la femme chocolat d’Olivia Ruiz, mais sûrement pas à la femme trompette. Du haut de ses 44 ans, cette chanteuse, guitariste, auteure-compositeur depuis plus de vingt ans est une passionnée de musique. Après avoir caché sa passion pendant des années, elle part au Mexique où elle compose ses premières chansons. Toucher le cœur des gens, telle est la mission de cette jeune femme. Ce soir, sur la scène de The Voice, elle interprète La Llorona, (la pleureuse), un chant traditionnel, inspiré d’une légende mexicaine. 

Avec une assurance déconcertante, la jeune femme scotche Mika, qui est le premier à se retourner en écoutant les bruitages que la jeune femme exerce avec la simple pression de ses lèvres. Il est suivi dans la seconde près par Zazie et Florent Pagny, qui n’hésitent pas à se lever de leur siège pour apprécier encore plus ce qui est en train de se tramer sous leurs yeux. Sa voix puissante, rauque et entraînante a mis les trois coachs d’accord. A la fin de sa prestation, les quatre coachs lui font une pluie d’éloges. "Quelle performance !", commence Florent Pagny. "C’est très très impressionnant, ça sonne, c’est juste parfait, il y a une maîtrise dans ce que vous proposez. La voix, il n’y a pas une fausseté, j’ai un petit faible pour le solo de trompette", enchaîne Zazie. 

Même s’il ne s’est pas retourné, M Pokora ne tarit pas d’éloges sur le talent. "Je me suis dit : 'waouh". Je ne sais pas ce que je peux vous apporter, alors je laisse la place à mes collègues", conclut-il. Et Florent Pagny d’enchaîner, "vous êtes faite pour ce métier […] Une performance comme celle-ci, c’est la première, elle est atypique, donc bravo". Mika, lui, veut la "réécouter plusieurs fois". Il la compare même aux chanteurs des années 60, dont Joan Baez, que le talent connaît personnellement. Face à tous ces compliments, la jeune femme choisit rapidement d'intégrer la team de l’interprète de Ma Liberté de penser.

en savoir plus : Marianne Aya Omac, Florent Pagny The Voice