The Voice : Le plus gros mensonge de Jenifer, c'est ça...

Voir le site The Voice

Jenifer, star du mensonge
Par Lorelei BOQUET-VAUTOR|Ecrit pour TF1|2017-01-10T16:40:55.725Z, mis à jour 2017-01-10T16:41:01.011Z

Actuellement à l’affiche du film "Fallait pas lui dire", l’ancienne coach de The Voice a bien été forcée de révéler quelques-uns de ses propres mensonges au cours de la promo du film. Résultat, elle est assez douée pour tromper son monde.

On savait l’ancienne coach de The Voice dotée d’un certain nombre de qualités. Pour gagner le cœur d’un talent par exemple, elle était capable d’user de son pouvoir de séduction, mais aussi de jouer les fins stratèges ou même de jouer les gros bras. Douce, patiente et attentionnée envers ses poulains, on s’imaginait presque que l’interprète d’Au Soleil était parfaite. Mais la promotion développée autour du dernier film dont elle est à l’affiche – Fallait pas lui dire (en salle depuis le 4 janvier) – la montre sous un tout autre jour.

Dans ce film 100% féminin, Jenifer Bartoli donne la réplique à Camille Chamoux, Tania Gabarski et Stéphanie Crayencour. Elles y incarnent quatre cousines – respectivement Laura, Eve, Anouch et Yaël - très liées. Leur unique point commun est une fâcheuse tendance à mentir, même si toutes le font avec la bonne intention de ne pas vouloir faire souffrir celles et ceux qu’elles aiment. Aussi, quand les trois premières découvrent que le fiancé bien sous tous rapports de Yaël la trompe, elles  choisissent toutes de noyer le poisson. D’où le titre « Faut pas lui dire ».

Avec le mensonge pour thème principal du film, il était logique que la question allait être posée tôt ou tard à Jenifer, qui tient ici le rôle phare. Mais elle, qu’a-t-elle à se reprocher ? C’est à Télé 7 Jours que la star a vendu la mèche. Elle n’est par exemple pas très fière  d’avoir - en commun-accord avec son petit frère – passé sous silence ses heures de retour à la maison après l’école : « Quand on était ados et qu'on rentrait plus tard que prévu à la maison avec mon frère. J'avais la clé et je m'occupais de lui. Mes parents travaillaient tard et quand ils revenaient, je disais à mon frère : 'Pas un mot sur l'heure à laquelle on est rentré !’ ». 

Mais si ce n’était que cela… Son pire mensonge allait encore plus loin : « J'ai fait croire à ma mère que je partais en classe de neige. J'avais rédigé tout un papier, demandant même de l'argent en espèces. Et en fait, je suis partie en Corse rejoindre des potes ! ». L’histoire ne dit pas la réaction de ses parents quand ils ont pris connaissance des petits travers de leur fille durant sa jeunesse.


Confidence pour confidence, découvrez comment Jenifer a réalisé son rêve d'enfant : 




en savoir plus : Jenifer