The Voice : Kendji, Sol, Casanova, ces moments où Nikos Aliagas a eu"un grand frisson"

Voir le site The Voice Kids

Nikos Aliagas
Par P.H.|Ecrit pour TF1|2018-02-22T13:05:11.194Z, mis à jour 2018-02-22T13:05:11.194Z

Maître de cérémonie de "The Voice" depuis son lancement sur TF1, Nikos Aliagas vit lui aussi des sensations fortes dans l'émission. Des moments marquants sur lesquels il est revenu avec émotion dans une interview de MYTF1.

En sept saisons de The Voice, Nikos Aliagas a vu passer une belle brochette de talents. Le concours musical de TF1 a par exemple révélé au public Slimane, les Fréro Delavega, Louane ou encore Amir, Lisandro Cuxi et Kendji Girac. L’audition à l’aveugle de celui qui a remporté la saison 3 fait d’ailleurs partie des moments les plus marquants de The Voice pour Nikos Aliagas. "Je vois sa famille arriver dans les coulisses de l’émission le matin. Première fois à Paris, première fois dans un studio de télévision, premier casting de sa vie. La mère et le père sont un peu, pas suspicieux, mais ils appréhendent un peu. Je leur parle comme je parle à mes parents, à mes proches", raconte ainsi l’animateur de TF1. Buzzé par Mika à l’époque, Kendji Girac a, grâce à sa reprise de Bella de Maître Gims, réussi à séduire le public. "Il n’a qu’un coach qui se retourne, c’est Mika, ça ne se joue à rien. Ce qui est puissant, c’est qu’ils ne savent pas à ce moment-là que ce gamin est en train d’écrire son histoire", se souvient-il. 

Talent de la saison 5 de The Voice, Sol a également profondément marqué Nikos Aliagas. Le présentateur se rappelle d’ailleurs avec beaucoup de tendresse, l’émotion ressentie lors de son audition à l’aveugle sur Crazy de Gnarls Barkley. N’ayant pas "vu ce talent avant", Nikos Aliagas a ainsi ressenti "le même frisson que les coachs". "Il se passe un truc de dingue (…) j’avais oublié que j’animais l’émission". Totalement sous le charme de cette audition à l’aveugle, il demande même, en pleine nuit, la bande son à la production pour la réécouter chez lui ou dans sa voiture. 

Depuis 2012, The Voice fait vivre une montagne russe émotionnelle aussi bien aux talents qu’à Nikos Aliagas qui accompagne les familles lors des auditions à l’aveugle. "Certains m’écrasent les mains, les doigts et c’est une délivrance absolue", confie-t-il d’ailleurs en évoquant les proches des artistes buzzés à la dernière minute. Revenant sur la prestation de Liv Del Estal, il précise que "Mika a ressenti un truc" en interrogeant la jeune fille sur sa casquette de "vieux". Ni le présentateur ni les coachs n’étaient au courant du décès de son grand-père quelques jours plus tôt. "Il s’est passé un truc", ajoute-t-il avec émotion. 

Retrouvez The Voice 7 ce samedi soir à partir de 21h sur TF1. 

en savoir plus : Nikos Aliagas