The Voice : Pascal Obispo : "J'ai envie de dire aux talents de la saison 7 : ne trichez pas"

Voir le site The Voice

THE VOICE - Pascal Obispo : 'J'attends d'être surpris'
Par Ingrid BERNARD|Ecrit pour TF1|2018-01-24T08:00:56.503Z, mis à jour 2018-01-24T08:55:40.620Z

Le conseil qu'il pourrait donner à la jeune génération, sa rencontre avec Mika, son arme secrète pour séduire les talents de cette 7eme saison de "The Voice", Pascal Obispo, nouveau coach de l'émission nous parle de ses attentes.

Lors de l’une de vos premières télé, Jean-Pierre Foucault vous annonce comme étant « un tout jeune talent ». Qu’est-ce que cela vous fait de donner aujourd’hui des conseils à des jeunes talents ?
J’ai toujours pris beaucoup de plaisir à fréquenter des "jeunes talents" au détour des castings, notamment de comédies musicales, car je suis un créateur et un créatif. On apprend toujours beaucoup des autres et surtout de ceux qui arrivent… Les anciens, on les connait, les nouveaux, on ne sait rien sur eux. Ils nous apportent un peu de leur savoir, de leur expérience.

Pourquoi avoir attendu autant de temps pour accepter l’aventure The Voice ?
Ces dernières années, j’étais pas mal occupé entre mes tournées, mes albums perso et la production d’albums pour d’autres artistes. Et puis, pour être tout à fait honnête, je ne me sentais pas d’argumenter pour dire "non" à un talent. Je ne suis pas quelqu’un de prolixe. Je suis un des rares artistes, qui aime qu’on lui dise ce qui n’a pas été lorsque je sors de scène. Mais on a du mal, dans ce métier, à dire réellement les choses. Mais dans le fond, je suis quelqu’un qui aime partager. C’est ce que l’on retrouve dans The Voice

On vous sentait très intimidé à vos débuts. Quel chemin parcouru…
C’est vrai que j’étais très timide lors de mes premiers passages télé. Mais, ça ne me fait plus rien maintenant. Ca doit être assez terrible pour les personnes qui ont le trac à chaque fois qu’ils montent sur scène. Mine de rien, ils doivent s’infliger une souffrance. Après, pour moi, ce n’est pas simple de faire de la télévision. Ce n’est pas mon métier. Sur les premiers enregistrements, je me demandais en permanence : "Qu’est-ce que je vais bien pouvoir dire ?", "Comment parler après Florent Pagny, Mika ou Zazie ?". Quand Nikos me disait : "Et vous, mon loup, qu’est-ce que vous avez à dire ?", j’étais complètement paniqué. (Rires).

Quelle est votre arme secrète pour attirer des talents dans votre équipe ?
Mon arme secrète ? Je n’en ai pas. Je ne suis pas compétiteur. La musique, ce n’est pas une course de voitures… Chacun à sa particularité. En général, les talents ont déjà un a priori avant de monter sur scène : ils savent quelle équipe ils veulent rejoindre. Alors, après, on peut toujours argumenter mais ça se joue souvent entre deux coachs, rarement entre les quatre. A l’inverse, quand je choisis un talent, c’est grâce à l’émotion qu’il me procure. Les goûts, ça reste quelque chose de très personnel.

Quels conseils aimeriez-vous donner aux talents ?
J’aimerais leur dire de rester "vrai". "Prends les chansons qui te ressemblent le plus, ne triche pas. Quand tu composes, ne va pas chercher des histoires qui ne te ressemblent pas. Raconte ta vie, car c’est ça que tu connais le mieux. Car tu auras tellement d’émotion quand tu vas le faire, que les gens vont le ressentir. Si tu trouves des points communs entre ta vie et celle des gens qui vivent la même chose, là tu vas trouver ton public. Si tu mens et que tu essayes de créer un personnage, ça ne durera pas !"

Parlez-vous de votre rencontre avec Mika ?
Ca a été une vraie découverte. Dailleurs, on s’envoie des textos hors tournages (il nous montre leurs échangent, il s’envoient des emoticônes qui parlent NDLR). D’ailleurs, entre nous, c’est uniquement sexuel (Rires). On déconne, on se fait des vannes.

A lire aussi : Pascal Obispo : "Je suis un inconditionnel de Téléfoot et 50' Inside"

A lire aussi : "Lucie", France Gall, le football... Cinq choses à savoir sur Pascal Obispo

Pour retrouver le dossier Pascal Obispo, rédacteur en chef de MYTF1, c'est par ici.

Rendez-vous le samedi 27 janvier à 21h sur TF1 pour le lancement de The Voice

en savoir plus : Pascal Obispo, Mika, Nikos Aliagas