The Voice : Slimane : "The Voice est la plus belle histoire de ma vie !"

Voir le site The Voice

Slimane chante en direct « Tout le monde y pense » (Francis Cabrel) pour la finale
Par ZAHIA YALIOUA|Ecrit pour TF1|2016-05-15T21:09:13.665Z, mis à jour 2016-05-16T08:45:01.964Z

Après seize semaines de compétition, Slimane a remporté la cinquième saison de The Voice. Au lendemain de sa victoire, il revient pour MYTF1, sur son parcours, ses meilleurs moments dans l’aventure et bien sûr ses projets. Son premier single serait imminent…

Qu’est-ce que ça vous fait d’avoir gagné The Voice ? Un rêve d’enfant qui se réalise ?
Oui, clairement ! C’est même plus ! Je crois que même mes rêves d’enfant n’étaient pas aussi beaux que ce qui est en train de se passer. J’ai toujours voulu faire de la musique. J’écris des chansons depuis que je suis tout petit et aujourd’hui, on m’offre le droit de pouvoir les faire donc c’est énorme pour moi ! 

Qu’est-ce que ça fait de recevoir le soutien du public ?
Ça m’a touché et surpris en même temps. Je me dis que c’est incroyable que les gens aient pris leur téléphone pour voter pour moi. Ça m’a vraiment ému et touché. 

Qu’est-ce que vous avez ressenti au moment où Nikos vous a annoncé que vous étiez The Voice 2016 ?
C’est bizarre, sur le moment, je n’y crois pas. Je ne réalise pas que ce qui est en train de se passer est vrai. Je ne me dis pas que c’est moi The Voice 2016. Après, je regarde dans le public et je vois ma famille, mes amis sauter de joie et pleurer… Ça me rend heureux et je suis fier. 


Vous étiez tout de même un peu favori ?
Pour moi, on ne peut pas dire qu’il y a des favoris dans ce genre d’émission. On ne peut pas parce qu’on fait de la musique. Et la musique, c’est censé être vecteur d’émotions et l’émotion, tu ne peux pas la contrôler. Ce n’est pas parce que tu l’as eue une fois que tu l’auras jusqu’à la fin. Il y a toujours des surprises. Je ne voulais pas me positionner en tant que favori parce que sinon je n’aurais pas été vrai. J’ai donc essayé de faire abstraction et de défendre chaque chanson comme si c’était la dernière.

Comment avez-vous fêté votre victoire ?
Bizarrement, je n’ai pas encore pu la fêter. Ce qui est bien avec cette émission, c’est que forcément quand on gagne, il y a plein d’interviews. Tout de suite après, hier, j’ai fait des photos. Après je suis allé saluer les autres talents. J’ai salué les équipes, j’ai dit au revoir à tout le monde. C’était touchant parce qu’au-delà de l’aventure musicale, c’est aussi une belle aventure humaine. C’était important de les remercier. 

Comment votre famille a réagi à votre victoire ?
Ils sont fiers, ils sont contents. Ils sont contents des valeurs que ça véhicule. Mes parents m’ont toujours appris à travailler, à persévérer… Et là quand ça porte ses fruits, ils sont heureux. Hier juste après l’interprétation de Christophe Maé sur Il est où le bonheur, ma mère m’a dit : "Voilà le bonheur, il est là, c’est Slimane !" Ça m’a beaucoup touché. 

Qu’est-ce qui vous a le plus marqué durant toute cette aventure ?
Il y a plein de choses qui m’ont marqué… C’était chaque jour, chaque conseil des coachs, chaque moment partagé avec les talents, chaque personne qui m’a envoyé un message pour me féliciter. C’est plein de petites choses qui font que pour l’instant, c’est la plus belle histoire de ma vie. 

Il y a une prestation, un compliment… que vous retiendrez de cette aventure ?
Il y a d’abord la première audition parce que j’avais l’impression d’être là où il fallait que je sois. Et après il y a ce que me dit Zazie, Garou qui me compare à Jacques Brel. Mika qui me dit que toi tu vas faire des disques… C’est énorme ! 


Après, il y a la chanson pour ma mère, Les yeux de la mama. Parce que c’était au-delà de l’émission. C’était un souvenir pour elle et moi, qu’on allait garder toute notre vie… 

Et il y a la finale quand Nikos prononce mon nom et que je vois les gens heureux et heureux de me voir heureux. C’est un beau beau souvenir...


Qu’est-ce que ça vous a apporté de travailler avec Florent Pagny ?
C’est quelqu’un de vrai et c’est exactement ce dont j’avais besoin. On a été dans un rapport très normal. Et quand on est dans une grosse machine comme The Voice, c’est important d’avoir ces moments, de parler vrai avec quelqu’un… Je ne stressais pas de lui présenter mes chansons ou de chanter devant lui. Il faisait en sorte que je sois au mieux pour chaque prestation. C’est une vraie belle rencontre. 

Qu’est-ce que vous avez appris durant cette aventure ?
Ça m’a conforté dans l’idée que dans la vie si tu veux tu peux. Avec du travail, de l’envie et un peu de chance quand même, tout est possible !

Quels sont vos projets ?
C’est d’abord l’enregistrement de mon single dès demain. Demain, on commence à travailler dessus. Et j’espère la sortie d’un album assez rapidement. Je vais tout faire pour ne pas perdre le lien que j’ai avec les gens. J’ai mis 10 ans à faire ce que j’ai accompli hier et je n’ai plus envie de perdre de temps. En 10 ans, j’ai eu le temps d’écrire des chansons, elles sont prêtes, il ne reste plus qu’à faire le tri et à les enregistrer. 

Et le single, vous pouvez nous en dire plus ? 
Je sais ce que c'est mais je ne peux pas en parler pour l’instant. Mais c’est une de mes compositions… Je suis auteur-compositeur sur ce titre. 

Florent Pagny vous a donné des conseils pour l’avenir justement ?
Il m’a dit de rester vrai, de rester entouré des miens et que c’était une belle histoire qui commençait. Il ne me souhaite que du bien... 

Avez-vous des envies de duos ?
J’envisage de faire un duo sur cet album avec un artiste qui n’est pas vraiment connu mais qui est cher à mon cœur… Et j’aurais bien voulu que Zazie m’écrive une chanson mais je ne lui ai pas encore demandé. Je suis trop timide. Peut-être un jour… 

Petite question subsidiaire : ce bonnet, c’est un objet fétiche ?
C’est devenu un objet fétiche. A la base, c’était juste un vêtement comme... mes baskets mais maintenant ça me porte un peu bonheur donc je le garde. Je l’ai déjà enlevé sur certaines émissions. Mais, promis je ne le garderai pas cet été… Pour l’instant, je l’ai et il me fait du bien. 



en savoir plus : Slimane, Florent Pagny, Mika, Garou, Zazie