The Voice : Sofia : "Vous m’entendrez chanter en français"

Voir le site The Voice Kids

Sofia interprète « Forever Young » d’Alphaville
Par Ingrid BERNARD|Ecrit pour TF1|2017-04-08T20:25:05.113Z, mis à jour 2017-04-08T20:25:05.113Z

Sofia a conquis les coachs et le public avec sa reprise de "Forever young" d’Alphaville. Elle a finalement rejoint l’équipe de Mika. La jeune femme, originaire de Suède, nous explique son choix et retrace son parcours.

En plus d’avoir une belle voix, vous êtes musicienne. D’où vous vient cette passion ?
J’ai partagé beaucoup de beaux moments autour de la musique avec ma grand-mère et ma mère. Ma mamie était pianiste. Ma maman faisait du piano et de la guitare. De mon côté, je fais du piano, du ukulélé, du violon électrique mais mon instrument de prédilection, c’est le violon. J’ai commencé par la musique, avant d’apprendre à chanter. C’est la raison pour laquelle, je m’accompagne souvent sur scène. Je ne suis pas toujours très à l’aise avec un pied de micro.  

Etes-vous d’un naturel pudique ?
Oui et non. J’aime m’accompagner d’un instrument de musique sur scène, ça me rassure. Mais je suis plutôt une performeuse. J’aime être sur scène, procurer des émotions aux gens. Je n’enregistre jamais ma voix, ça m’ennuie.

Depuis plusieurs années, vous vous produisez dans des bars, restaurants… Racontez-nous…
Je suis saisonnière. Je passe une partie de mon année à Val d’Isère, l’autre à Seignosse dans le Sud-Ouest. J’ai commencé à faire des saisons en 2003 et ça m’a beaucoup plu. Je suis fan de snow. C’est un moyen d’allier l’utile à l’agréable. J’ai été hôtesse de l’air en Suède. Je prenais des congés sans solde pour partir dans les Alpes. J’ai fait beaucoup de petits boulots : femme de ménage, jeune fille au pair, serveuse. J’ai fini par quitter la Suède pour vivre en France.  Je me suis également mise à jouer dans des bars avec mes copains.

N’est-ce pas trop difficile de vivre loin de votre famille ?
J’ai la chance d’avoir une grande famille. J’ai cinq frères et sœurs avec le même papa et la même maman et j’ai trois demi-frères et sœurs. J’ai onze neveux et nièces. Ils viennent me voir régulièrement. Avec mon copain qui est gallois, on voyage beaucoup. Je passe deux mois en Suède l’été.

Vivez-vous de la musique aujourd’hui ?
Je pourrais en vivre mais je continue de travailler à temps partiel aux remontées mécaniques. Je vends des forfaits de ski. J’aime vraiment ce que je fais et surtout je m’entends très bien avec mes collègues. Le soir, je joue dans des bars, des boites de nuit. On me fait également venir à des mariages. J’ai été super bien accueillie en France. J’ai des amis qui viennent d’un peu partout. Mes relations sont très internationales…

Choisir Mika comme coach, c’était une évidence ?
Je pensais que personne ne se retournerait. Ca m’a vraiment fait plaisir de voir qu’ils étaient trois. Pour être tout à fait honnête, Mika, c’est le seul que je connaissais avant de participer à The Voice. Mais avant de passer mon audition à l’aveugle, j’ai fouillé sur internet et écouté ce qu’ils faisaient. J’aime beaucoup  l’univers de Zazie. Je me retrouve dans son style musical. Si elle s’était retournée, je l’aurais choisie.

Comment s’est passé le coaching avec Mika ?
Très bien. Il m’a donné des conseils. Il m’a dit que je n’ouvrais pas assez la bouche quand je chantais (Rire).

Etes-vous prête à chanter en français ?
Oui. C’est marrant parce que ça ne me dérange pas de faire des fautes lorsque je parle en français. En revanche, je suis beaucoup plus timide quand je chante. Mais promis, je vais bientôt poster une vidéo sur les réseaux sociaux où je chante en français.


en savoir plus : Mika, Zazie, Sofia