Amel Bent : "Je vis cette expérience de toute mon âme"

Avant le lancement de The Voice 2020, samedi 18 janvier sur TF1, Amel Bent habituée aux Kids, se confie sur son rôle de coach dans cette nouvelle saison.

Après deux saisons exceptionnelles en tant que coach chez les Kids, Amel Bent va jouer dans la cour des grands et se confronter aux talents adultes. Coach attentionnée, émotive, elle est toujours franche et très compétitrice. Avec déjà 15 ans de carrière, Amel Bent a rencontré le succès avec le tube Ma Philosophie, une collaboration avec Diam’s qui s’est classée numéro 1 en 2004 pendant plusieurs semaines. Ensuite, elle s’est imposée comme l’une des plus belles voix francophones multi-récompensées. Sacrée “révélation de l’année” aux Victoires de la musique en 2006, cette figure de la soul à la française aux 1,5 million d’albums vendus a conquis le cœur du public, mais aussi des artistes, comme Johnny Hallyday et Charles Aznavour ou Slimane et Soprano qui ont tous collaboré avec elle. Très sensible aux grandes voix, dans The Voice 2020, elle va être servie.


Que pensez-vous des talents de cette saison 2020 ?

Il y a du très haut niveau ! Je suis très heureuse car cette saison est explosive. Moi j’ai dépensé trop de buzz trop vite. Il m’a fallu un petit temps pour comprendre qu’ils chantaient tous très bien et qu’il fallait être un peu plus exigeant. Trouver ce que chacun amenait en plus. Après, il fallait expliquer aux autres pourquoi on ne s’était pas retourné. Je viens des castings et c’est horrible, surtout lorsque l’on ne vous dit rien. Vous rentrez chez vous et vous ne savez pas pourquoi vous n’êtes pas sélectionné. Toutes vos angoisses prennent vie parce que quelqu’un leur a laissé la place de prendre vie. "Est-ce que c’est mon physique ? Est-ce que c’est ma voix ?" Nous on s’interdit ça. On était tellement heureux de pouvoir à nouveau se retourner pour leur donner une explication avec bienveillance et la plus grande justesse possible. J’aime quand le talent repart avec un sourire même lorsqu’on ne s’est pas retourné. Il ne repart pas avec rien, on essaie de lui donner des clefs pour la suite. Le premier concours télé que j’ai fait, je ne l’ai pas gagné. Mais ce n’est jamais perdu et j'en suis la preuve ! D’abord, parce qu’on en retire toujours une leçon mais je leur dis souvent aussi : C’est peut-être ce soir que tu vas rencontrer ton public !

Que pensez-vous des autres coachs ?

Je suis arrivée dans ce fauteuil avec tous mes souvenirs de The Voice Kids aux côtés de Jenifer, Soprano et Patrick, qui sont tous des copains à la ville. Cette fois, je redoutais un peu de ne pas me sentir à ma place, aux côtés d’artistes qui sont, à mes yeux, des monstres sacrés de la chanson française, que j’écoute depuis ma plus tendre enfance. Je me suis demandé si j’allais réussir à m’éclater, à être moi-même. En réalité, cela a duré l’espace d’une prestation. Dès qu’il a fallu se battre pour un talent, j’ai tout oublié ! Je me suis sentie très vite à l’aise et dès le premier fou rire, nous sommes partis sur de très bonnes bases. Marc est l’un des artistes les plus drôles que je connaisse et Lara a aussi beaucoup d’humour. Je nous ai tout de suite trouvés complémentaires. Nous nous posions souvent les mêmes questions, partagions les mêmes craintes… Lara et moi avons eu cette solidarité féminine qui nous a liées jusqu’ici. Avec elle, je me suis sentie à la maison. Avec Pascal, on se connaît bien et on se chamaille depuis toujours. Il blague tout le temps sur mes vibes. On se fight mais c’est un jeu. Nous avons passé des soirées inoubliables et j'ai hâte que les téléspectateurs le découvrent à l'écran.

The Voice 2020 - Samedi 18 janvier à 21h05 sur TF1

En savoir plus sur amel Bent

Vidéos associées

News associées