The Voice 2020 - Don Pierre : "Je veux rester le plus sincère possible"

Don Pierre, le talent corse qui a ému en reprenant du Barbara dans “The Voice”, ce samedi 29 février sur TF1. Interview.

Don Pierre, racontez-nous votre parcours.

J’ai commencé la musique à l’âge de 14 ans. J’ai d’abord fait de la guitare dans un groupe de rock mais je ne chantais pas du tout. Quand notre chanteuse a quitté la Corse pour ses études, on ne lui a pas trouvé de remplaçante. C’est moi qui me suis mis à chanter. Le groupe s’est séparé quand j’avais 18 ans mais je continuais à jouer avec mon cousin qui faisait de la batterie. Après mon bac, j’ai intégré une école de commerce. Dans le cadre de mes études, je suis parti à Dublin, en Irlande, pour un stage de 6 mois, avec pour seul compagnon ma guitare. C’est là-bas que je me suis vraiment épanoui artistiquement. J’ai beaucoup joué et écrit. Je suis rentré avec une seule idée en tête : faire de la musique ! J’ai raté volontairement mes examens pour mettre mes parents devant le fait accompli. J’ai quitté la Corse pour Nancy où un ami à moi qui a fait The Voice (Clément Albertini, ndlr) m’avait conseillé une bonne école de musique. Je travaille toute l’année et l’été, je rentre en Corse pour chanter dans les bars.

Pourquoi le choix de cette chanson de Barbara, “Du bout des lèvres” ?

J’ai commencé à découvrir le répertoire de Barbara l’année dernière et je suis tombé amoureux de ce morceau. La première fois que j’ai écouté ce morceau, je suis resté sans voix. Les mots m’ont touché et ont fait écho en moi. C’est une magnifique déclaration d’amour et ça sonnait comme une évidence pour moi, de la chanter et de l'interpréter. Je voulais arriver aux auditions à l’aveugle, le plus sincère possible et avec une belle proposition musicale.


Lara Fabian s’est dit “émue” d’entendre les mots d’une femme chantés par un homme..

Cela peut étonner qu’un homme interprète une chanson écrite et composée pour une femme mais le langage de l’amour est universel. Quand Lara commence à me parler, je vis un moment surréaliste.Dans ma tête, il se passe un truc de dingue. J’ai d’ailleurs longuement hésité entre Marc Lavoine et Lara Fabian parce que ce qu’elle m’a dit m’a beaucoup touché. Dans la possibilité où les quatre se retournent, j’avais déjà un penchant pour Marc Lavoine qui est un artiste très touchant. Quand il m’a parlé, il imposait un calme assez surprenant. Le monde semblait s'arrêter de tourner. C’est peut-être celui dont je me sens le plus proche artistiquement aussi.

Qu’est-ce que vous attendez de l’aventure The Voice ?

J’espère aller le plus loin possible. J’espère rester moi-même, le plus sincère possible, autant dans mes choix artistiques que dans mes interprétations.

Vidéos associées

News associées