The Voice 2020 - Gustine : “Je n’oublierai jamais ce moment dingue avec Marc Lavoine”

En reprenant “Elle a les yeux revolver” de Marc Lavoine, Gustine ne s’attendait pas à recevoir autant de compliments de la part des 4 coachs de “The Voice”. Interview.

Les téléspectateurs vous ont découvert un peu en avance sur les réseaux sociaux, à travers un extrait de votre duo avec Marc Lavoine....

J’étais surprise de découvrir cette vidéo en même temps que tout le monde. Une belle surprise ! Comme je suis quelqu’un de sensible, je n’avais pas très envie de lire les commentaires. J’ai quand même regardé par curiosité et contre toute attente, j’ai eu beaucoup de messages bienveillants et pas tellement de commentaires moqueurs. Je suis heureuse que ce duo improvisé ait reçu un bel accueil notamment de la part des fans de Marc Lavoine. C’était un moment fou.

Qu’est-ce qui vous a poussé à participer à The Voice ?

Au départ, je n’avais pas pour ambition de passer le casting. Le mot concours est un gros mot pour moi et me donne envie de partir en courant. Je voulais simplement rencontrer l’équipe de production parce que j’étais très intéressée, en tant que musicienne, à l’idée qu’on puisse, un jour, collaborer sur un projet. J’y voyais une opportunité artistique mais je ne pensais pas du tout participer à The Voice.


Comment s’est passée votre audition à l’aveugle ?

J’y suis allée en me disant que j’étais à un concert. Je voulais vraiment profiter de ce moment sur scène pour kiffer. J’ai choisi de chanter “Les yeux revolver” à Marc Lavoine parce que je trouvais que c’était un sacré challenge même si j’avais une certaine appréhension à l’idée qu’il n’aime pas ma version… J’avais juste envie qu’il passe un bon moment et partager de la musique ensemble. Sa réaction a été au-delà de toutes mes espérances. Moi qui aime les surprises, j’ai été comblée lorsqu’il m’a rejointe sur scène pour chanter avec moi.

Marc Lavoine vous a remercié d’avoir été fidèle au texte alors que vous auriez pu chanter “Il a les yeux revolver”...

Lors de ma préparation au casting, on m’a proposé de changer le genre. Très vite, j’ai affirmé mon envie de respecter le texte et sa poésie. Cette chanson est une légende. De quel droit, je me permettrais de changer le moindre mot ? Ensuite, je me suis dit que j’aurais pu chanter “elle”. Effectivement, je suis une femme et j’aurais pu tomber amoureuse de cette femme aux yeux revolver. La musique est fait pour développer l’imaginaire. J’assume ce “elle” même si je suis plus sensible aux yeux revolver de Marc Lavoine.

Vous avez finalement choisi de faire confiance à Lara Fabian.

Pour moi, ce n’est pas la prestation qui compte mais l’envie de découvrir un artiste, ce qu’il dégage et ce qu’il a envie de dire. Je veux connaître sa vision de la vie et de la musique et j’ai senti que Lara Fabian avait envie de me découvrir de cette façon là. Qu’on me parle d’autre chose que de technique vocale, ça ne pouvait que me séduire. J’ai senti des points communs dans sa façon de ressentir et d’écouter la musique.


Vous appréhendez la suite de l’aventure ?
Moi, j’avais déjà peur que les coachs se retournent sur ma prestation (rires). C’est quand même une grande fierté de les avoir séduits mais j’étais très angoissée à l’idée de continuer l’aventure. Je me suis lancée dans The Voice pour kiffer. Je ne regarde pas trop devant. Je ne planifie rien parce que je veux pouvoir avoir de belles surprises et que ça m’emmène vers des voies inattendues.

The Voice 2020 - Chaque samedi à 21h05 sur TF1

Vidéos associées

News associées